NBA : Indiana s'offre un match décisif à Miami

LeBron James des Miami Heat marquée par Roy Hibbert des Indiana Pacers, le 1er juin 2013 lors d'un match à Indianapolis [Ronald Martinez / Getty Images/AFP] LeBron James des Miami Heat marquée par Roy Hibbert des Indiana Pacers, le 1er juin 2013 lors d'un match à Indianapolis [Ronald Martinez / Getty Images/AFP]

Indiana, qui était au bord de l'élimination, a dominé Miami samedi à domicile (91-77) pour s'offrir un match décisif lundi en Floride qui déterminera laquelle des deux équipes sera sacrée champion de la Conférence Est et rejoindra San Antonio en finale NBA.

Les Pacers et les Heat sont à égalité 3 victoires à 3 en finale de Conférence Est alors que San Antonio s'est qualifié en écartant aisément Memphis (4 victoires à 0) en Conférence Ouest et est au repos depuis lundi.

La finale NBA, au meilleur des sept matches, débutera jeudi.

LeBron James a marqué 29 points, capté 7 rebonds et fait 6 passes décisives, en plus de 2 interceptions et 1 contre, mais les quatre autres titulaires du Heat ont marqué 25 points (5 pour Chris Bosh, 10 pour Dwyane Wade et pour Mario Chalmers, 0 pour Udonis Haslem), à 7 sur 29 aux tirs (24% de réussite).

Bosh (1 sur 8 aux tirs) a été particulièrement indigent avec seulement 4 rebonds et 3 pertes de balle.

Ecrasé par Miami dans le troisième quart temps du match N.5 jeudi (30-13), Indiana a rendu la monnaie de leur pièce au Heat samedi (29-15) pour faire le trou au grand bonheur de leurs 18.000 spectateurs. Les Pacers ont mené de 17 points dans ce quart temps et ont bien contrôlé Miami en dernière période.

"Ils nous ont totalement dominé dans le troisième, on ne les a pas arrêtés défensivement et on a raté trop de shoots faciles en contre-attaque, a expliqué James. C'est ce quart temps qui a fait la différence dans ce match."

Paul George a cumulé 28 points, 8 rebonds, 5 passes décisives et 3 interceptions mais Roy Hibbert (24 points et 11 rebonds) a de nouveau livré une grande partie dans la raquette, où Miami n'est pas arrivé à l'arrêter.

Dans ce secteur clé, où Miami a été battu 44 pts à 22 et 53 rebonds à 33, les champions en titre ont dû faire sans Chris Andersen, qui étaient suspendus pour la rencontre après un mauvais geste au match précédent.

"Il faudra qu'on joue notre meilleur basket à Miami pour gagner ce match 7", a indiqué l'entraîneur des Pacers Frank Vogel, dont l'équipe, qui peut s'appuyer sur une des meilleures défenses de NBA, a été en verve offensivement (50% de réussite aux tirs, dont 54% à trois points).

Miami a égalé son plus bas score de la saison. C'était déjà Indiana, en janvier qui avait réduit les Heat à cette portion congrue.

Vous aimerez aussi

La vedette de l'Olympiakos Vasilis Spanoulis saute pour marquer un lay-up face au Panathinaïkos dans le derby d'Athènes pour le compte de l'Euroligue, le 10 avril 2014 dans la salle de la Paix et de l'Amitié [ / AFP/Archives]
basket Basket: Retrouvailles entre l'Olympiakos et le Real en Euroligue
Paul George, des Indiana Pacers, contre les Chicago Bulls en NBA le 24 mars 2014 à Chicago [Jonathan Daniel / AFP/Archives]
basket NBA : Indiana assuré d'être premier à l'Est, Memphis dernier ticket à l'Ouest
Lance Stephenson des Indiana Pacers lors d'un match de NBA, en février 2014 [Andy Lyons / Getty/AFP/Archives]
NBA Indiana pour la 1ère place, les Knicks pour l'honneur

Ailleurs sur le web

Derniers articles