NBA: San Antonio s'impose à Miami grâce à Tony Parker

Le meneur de San Antonio Tony Parker défie l'ailier de Miami LeBron James lors de la victoire des Spurs au match 1 des finales NBA à Miami [Brendan Smialowski / AFP] Le meneur de San Antonio Tony Parker défie l'ailier de Miami LeBron James lors de la victoire des Spurs au match 1 des finales NBA à Miami [Brendan Smialowski / AFP]

San Antonio a parfaitement débuté la finale de la NBA en allant s'imposer jeudi à Miami (92-88) grâce à une fin de match étincelante de son meneur de jeu Tony Parker.

Les Spurs ont pris l'avantage du terrain dans cette série au meilleur des sept matches, dont le deuxième match aura lieu dimanche, de nouveau à Miami.

Le Heat, champion en titre, a mené pendant l'essentiel de la rencontre mais San Antonio n'a jamais été très loin au score et a pris les devants dans le dernier quart temps, sous l'impulsion d'un Parker décisif.

Le Français, qui a marqué 21 points (meilleur marqueur du match), distribué 6 passes décisives, effectué 2 interceptions et n'a perdu aucun ballon, a fait pencher la balance dans le dernier quart temps en marquant 10 points, dont le shoot qui a scellé la victoire des Spurs à cinq secondes de la fin.

Pour le Heat, le triple double (au moins dix unités dans trois catégories statistiques) de LeBron James, avec 18 points, 18 rebonds et 10 passes, n'a servi à rien. Miami, qui a mené au score de la 9e à la 40e minute de jeu, s'est effondré dans les derniers instants (28% de réussite aux tirs et 4 pertes de balle dans le dernier quart temps), bien bloqué par la défense des Spurs.

Miami dispute sa troisième finale consécutive et a l'occasion d'ajouter un deuxième titre de champion au palmarès de la franchise.

San Antonio n'a perdu aucune de ses quatre finales disputées depuis 1999, les trois dernières (2003, 2005, 2007) avec déjà Tim Duncan (37 ans), Manu Ginobili (35) et Parker (31) dans l'effectif, et convoite une cinquième titre.

La saison dernière, Miami avait disposé d'Oklahoma City 4 victoires à 1 pour offrir à LeBron James le premier titre de sa carrière.

Vous aimerez aussi

La vedette de l'Olympiakos Vasilis Spanoulis saute pour marquer un lay-up face au Panathinaïkos dans le derby d'Athènes pour le compte de l'Euroligue, le 10 avril 2014 dans la salle de la Paix et de l'Amitié [ / AFP/Archives]
basket Basket: Retrouvailles entre l'Olympiakos et le Real en Euroligue
Paul George, des Indiana Pacers, contre les Chicago Bulls en NBA le 24 mars 2014 à Chicago [Jonathan Daniel / AFP/Archives]
basket NBA : Indiana assuré d'être premier à l'Est, Memphis dernier ticket à l'Ouest
Lance Stephenson des Indiana Pacers lors d'un match de NBA, en février 2014 [Andy Lyons / Getty/AFP/Archives]
NBA Indiana pour la 1ère place, les Knicks pour l'honneur

Ailleurs sur le web

Derniers articles