Tennis : "Serena, une immense championne", selon son entraîneur

L'Américain Serena Williams pendant la finale du simple dames de Roland-Garros le 8 juin 2013 à Paris [Miguel Medina / AFP] L'Américain Serena Williams pendant la finale du simple dames de Roland-Garros le 8 juin 2013 à Paris [Miguel Medina / AFP]

Serena Williams, qui a remporté son deuxième Roland-Garros samedi, onze ans après le premier, est "une immense championne", a déclaré son entraîneur français Patrick Mouratoglou qui la pense capable de rejoindre Martina Navratilova et Chris Evert au nombre de victoires en Grand Chelem.

"C'est une immense championne. Quand elle a l'état d'esprit qu'il faut, il n'y a personne qui peut l'arrêter", a souligné Mouratoglou après la victoire 6-4, 6-4 de sa joueuse sur la Russe Maria Sharapova en finale.

"Elle m'impressionne tous les jours. A l'entraînement, elle sent très souvent ce qu'elle doit faire. On parle toujours de sa puissance mais elle sait faire beaucoup plus de choses sur un court. C'est une championne exceptionnellement complète", a ajouté celui qui est devenu l'entraîneur de Serena au lendemain de son élimination au premier tour de Roland-Garros l'année dernière.

"C'était un vrai choc pour elle. Elle a fait un travail de reconstruction pour devenir peut-être plus forte qu'elle ne l'a jamais été. C'est incroyable ce qui s'est passé depuis un an parce qu'elle a gagné énormément de tournois majeurs", a souligne Mouratoglou, alors que Serena a remporté 74 de ses 77 matches depuis cette désillusion au premier tour.

Avec ce 16e titre du Grand Chelem, l'Américaine n'est plus qu'à deux longueurs de Chris Evert et Martina Navratilova au nombre de titres en Grand Chelem. "Je pense qu'elle va aller les chercher", a estimé Mouratoglou, moins catégorique concernant le record de 22 titres majeurs de Steffi Graf.

"Mais si elle garde cette mentalité... L'appétit vient en mangeant. Quand on gagne, on n'a pas envie que ça s'arrête. On continue à faire ce qu'il faut, j'ai du mal à l'imaginer moins motivée", a-t-il souligné.

A 31 ans et 247 jours, la cadette des Williams est aussi devenue la joueuse la plus âgée à remporter Roland-Garros dans l'ère Open, devant Chris Evert.

"Il n'y a que si sa motivation baisse que je la vois s'arrêter. En ce moment elle est en pleine possession de ses moyens tennistiques et physiques. Tant qu'elle est motivée ça peut durer", a estimé Mouratoglou qui fêtait samedi ses 43 ans et a reçu "le plus beaux des cadeaux" avec ce titre de Serena.

Vous aimerez aussi

Tennis Vidéo : quand Serena Williams se moquait du physique d’Amélie Mauresmo dans un sketch
Tennis Une caricature de Serena Williams jugée raciste et sexiste crée la polémique
L'Américaine Serena Williams s'en prend à l'arbitre Carlos Ramos lors de la finale de l'US Open, le 8 septembre 2018 à New York [kena betancur / AFP]
Tennis US Open : comportement de Serena Williams, la Fédération soutient l'arbitre

Ailleurs sur le web

Derniers articles