Le directeur de Roland-Garros satisfait que le perturbateur ait été vite maîtrisé

Le service de sécurité de Roland Garros évacue un homme opposé au mariage gay portant un fumigène lors de la finale opposant Rafael Nadal à David Ferrer le 9 juin 2013 à Paris [Martin Bureau / AFP] Le service de sécurité de Roland Garros évacue un homme opposé au mariage gay portant un fumigène lors de la finale opposant Rafael Nadal à David Ferrer le 9 juin 2013 à Paris [Martin Bureau / AFP]

Le directeur de Roland-Garros, Gilbert Ysern, s'est félicité que le service de sécurité du tournoi ait "immédiatement maîtrisé la situation" après l'intrusion d'un homme portant des fumigènes sur le Central lors de la finale, remportée dimanche par l'Espagnol Rafael Nadal.

"C'est toujours regrettable", a déclaré M. Ysern. "Après, ce qui a été très bien, c'est ce que ça n'a pas duré longtemps, parce qu'on a vu que notre service de sécurité avait immédiatement maîtrisé la situation."

"Dans les événements sportifs, le risque zéro n'existe pas", a-t-il ajouté à la question de savoir comment des fumigènes avaient pu être introduits dans l'enceinte de Roland-Garros.

"On fait tout ce qu'on peut pour protéger autant que possible l'événement", a-t-il ajouté. "Après, malheureusement, ce genre d'événements, on ne peut jamais complètement les éviter. Mais le tout, c'est de bien les maîtriser quand ça se produit."

M. Ysern, qui est aussi le directeur de la Fédération française de tennis (FFT), s'est excusé auprès de Nadal, qui a remporté pour la huitième fois le tournoi dimanche, et du finaliste, l'Espagnol David Ferrer.

"Je leur en ai touché un mot à la fin", a-t-il indiqué. "L'un comme l'autre ont complètement banalisé le truc. Ils ont très vite été rassurés."

"On va laisser la police faire son boulot. Il ne faut surtout pas donner le moindre retentissement à ces gens là", a-t-il repris. "Je n'ai pas envie de parler de ces énergumènes. C'est un tel manque de respect pour les joueurs, c'est tout simplement affligeant."

Des militants opposés au mariage homosexuel ont perturbé la finale. Une première manifestation a eu lieu en haut des gradins. Deux spectateurs ont brandi une pancarte avec l'inscription en anglais : "A l'aide, la France piétine les droits des enfants", avant d'être évacués.

Quelques minutes plus tard, un homme torse nu et portant un masque est entré avec des fumigènes sur le Central. Sur son torse était inscrit, également en anglais : "Droit des enfants." Il a été immédiatement maîtrisé.

Au total, douze personnes ont été remises à la police par la sécurité de Roland-Garros, a indiqué une source policière à l'AFP. Ils étaient entendus dans un commissariat parisien en milieu d'après-midi dimanche.

Vous aimerez aussi

Le Serbe Novak Djokovic sert face à l'Espagnol Albert Montanes au tournoi de Monte-Carlo le 15 avril 2014 [Valery Hache / AFP]
tennis Tennis: Novak Djokovic en huitièmes au pas de course à Monte-Carlo
Jo-Wilfried Tsonga au 2e tour de l'Open de Monte-Carlo contre l'Allemand Philipp Kohlschreiber le 15 avril 2014 à Monaco [Valery Hache / AFP]
tennis Monte-Carlo : Tsonga, Benneteau et Llodra passent
Le court des Princes au tournoi de Monte-Carlo le 14 avril 2014  [Valery Hache / AFP]
tennis Tennis: Llodra sort Janowicz, Simon sorti par Gabashvili à Monte-Carlo

Ailleurs sur le web

Derniers articles