Solitaire du Figaro: évacuation de Louis Maurice Tannyères, blessé

Louis Maurice Tannyères et sa fille, le 21 avril 2012 à Concarneau [Fred Tanneau / AFP/Archives] Louis Maurice Tannyères et sa fille, le 21 avril 2012 à Concarneau [Fred Tanneau / AFP/Archives]

L'un des 41 skippers de la Solitaire du Figaro, Louis Maurice Tannyères, a été évacué dimanche soir à bord du patrouilleur de service public (PSP) de la Marine nationale Flamant au large de Cedeira (nord de l'Espagne), après s'être blessé à une épaule lors d'une chute.

La direction de course a indiqué avoir reçu un appel de Louis Maurice Tannyères à 21h23 (heure française), à bord du Figaro Bénéteau 2 Joanna. Le skipper indiquait avoir chuté à bord et se plaignait d'une douleur importante à une épaule.

Après concertation avec Jean-Yves Chauve, le médecin de la course, il a été décidé d'évacuer Louis Maurice Tannyères à bord du Flamant -qui suit la Solitaire du Figaro depuis son départ de Pauillac (Bordeaux) le 2 juin- et de l'hospitaliser.

L'équipage du Flamant a récupéré le skipper blessé avec une embarcation semi-rigide et l'opération était terminée à 23 heures. Tout s'est bien passé, malgré un vent de sud-ouest de 20 à 25 noeuds, a précisé la direction de course.

Le Flamant fait route vers La Corogne (nord-ouest de l'Espagne) pour y débarquer Louis Maurice Tannyères en vue d'un examen médical.

Un équipier a d'autre part embarqué à bord du voilier, qui a mis le cap sur Gijón (nord de l'Espagne), terme de la 2e étape de la course.

Au pointage de 19h00 (heure française) dimanche, Louis Maurice Tannyères pointait à la 22e place de la course, emmenée par Gildas Morvan.

À suivre aussi

Etats-Unis Une femme musulmane ridiculise des islamophobes avec une photo devenue virale
La Belge Sara Lou a repris cette chanson devenue culte, sur la chaîne YouTube Molem Sisters, en modifiant les paroles pour dénoncer l’islamophobie et revendiquer sa liberté de porter le voile.
buzz Elle reprend la chanson «Balance ton quoi» dans un clip pour dénoncer l’islamophobie
Brenton Tarrant, un suprémaciste blanc de 28 ans, avait abattu 50 personnes âgées de 3 à 77 ans et blessé des dizaines de personnes.
recueillement Attentat de Christchurch : des Néo-Zélandaises s'affichent avec le voile islamique en hommage aux victimes

Ailleurs sur le web

Derniers articles