Vettel prolonge chez Red Bull jusqu'en 2015

Sebastian Vettel célèbre sa victoire au GP du Canada, le 8 juin 2013 à Montréal [Paul Gilham / AFP/Getty Images] Sebastian Vettel célèbre sa victoire au GP du Canada, le 8 juin 2013 à Montréal [Paul Gilham / AFP/Getty Images]

Le triple champion du monde, l'Allemand Sebastian Vettel, déjà lié à son écurie jusqu'en 2014, a prolongé son contrat avec Red Bull jusqu'au terme de la saison 2015, a annoncé Red Bull Racing mardi.

Vettel, 25 ans, triple champion du monde (2010, 2011, 2012) est arrivé en 2009 au sein de l'écurie, en provenance de Toro Rosso.

"L'écurie Red Bull est heureuse d'annoncer que le champion du monde Sebastian Vettel a prolongé son contrat jusqu'au terme de la saison 2015", a indiqué Red Bull dans un communiqué.

Avec cette prolongation, Vettel, qui a débuté en Formule 1 en août 2006 chez BMW-Sauber, a choisi de s'inscrire dans la durée au sein de l'écurie Red Bull, alors que la presse allemande lui promettait régulièrement un transfert chez Ferrari, où l'Espagnol Fernando Alonso est sous contrat jusqu'en 2016.

Le petit monde de la Formule 1, qui bruisse de rumeurs à longueur d'année, prête à Red Bull l'intention de lui adjoindre le Finlandais Kimi Räikkönen (Lotus) à la place de l'Australien Mark Webber la saison prochaine.

Alors que le mercato des pilotes n'a pas encore débuté, Red Bull réalise une belle opération, d'autant que les meilleures écuries entendent s'attacher les meilleurs pilotes, alors que se profile un changement de réglementation sur les moteurs en 2014.

Triple champion du monde, Vettel a remporté son 29e succès en Formule 1 dimanche, sur le circuit Gilles-Villeneuve, à Montréal (Canada). Il est monté à 51 reprises sur le podium, et a collectionné 39 pole positions.

Vous aimerez aussi

Formule 1 Grand Prix F1 de Monaco : à quelle heure et sur quelle chaîne ?
Niki Lauda s’est éteint, lundi soir, à l’âge de 70 ans.
Formule 1 Les hommages unanimes du monde la F1 après la mort de Niki Lauda
Le triple champion du monde de Formule 1 Niki Lauda assiste au Grand prix d'Autriche sur le circuit de Spielberg, le 3 juillet 2016 [ANDREJ ISAKOVIC / AFP/Archives]
Disparition Niki Lauda, miraculé de la F1, meurt paisiblement à 70 ans

Ailleurs sur le web

Derniers articles