NBA: Miami s'impose à San Antonio, le "Big Three" flambe en match 4 de la finale

LeBron James des Miami Heat marque contre les San Antonio Spurs en finale NBA le 13 juin 2013 à San Antonio, au Texas [ / Pool/AFP] LeBron James des Miami Heat marque contre les San Antonio Spurs en finale NBA le 13 juin 2013 à San Antonio, au Texas [ / Pool/AFP]

Miami a récupéré l'avantage du terrain en finale NBA en allant s'imposer à San Antonio (109-93) jeudi grâce à 33 points de LeBron James et une belle prestation de son +Big Three+.

Le Heat, champion NBA en titre, a égalisé à 2 victoires à 2 dans la série au meilleur des sept matches. Le match N.5 aura lieu dimanche dans le Texas et la série se terminera à Miami, mardi (match 6) ou jeudi 20 juin (match 7).

Tony Parker des San Antonio Spurs sur le point de marquer contre les Miami Heat en finale NBA le 13 juin 2013 à San Antonio, au Texas [Christian Petersen / Getty Images/AFP]
Photo
ci-dessus
Tony Parker des San Antonio Spurs sur le point de marquer contre les Miami Heat en finale NBA le 13 juin 2013 à San Antonio, au Texas
 

Le Big "Three (James, Dwyane Wade et Chris Bosh) a marqué 85 points au total et été au rendez-vous pour la première fois de la finale en se montrant notamment très agressif dans la raquette, en attaque comme en défense, et en profitant aussi des nombreuses pertes de balle des Spurs (19).

Le Français Tony Parker a enregistré 15 points et 9 passes décisives en dépit d'une légère élongation dans la cuisse droite, contractée mardi lors du match 3. Mais le Français n'a joué que 32 minutes pour gérer son problème.

Son compatriote Boris Diaw s'est distingué avec 9 points (3 sur 6 aux tirs) et 3 rebonds en 11 minutes.

Au match 1, San Antonio l'avait emporté (92-88) à Miami pour prendre l'avantage du terrain dans la série mais le Heat avait réagi en corrigeant les Spurs dans le match suivant (103-84), en Floride. Mardi lors du match 3, le premier dans le Texas, San Antonio avait écrasé Miami (113-77) avec un nombre record de paniers à trois points réussis pour une match de finale NBA (16).

Les Spurs ont commencé par creuser une écart de 15-5. Avec Parker revenu sur le banc au bout de six minutes, Miami est revenu au score et a fini le premier quart temps sur un 20-9 pour mener 29-26 avec 11 points de LeBron James, autant que Parker.

Chris Bosh des Miami Heat marque contre les San Antonio Spurs en finale NBA le 13 juin 2013 à San Antonio, au Texas [ / Pool/AFP]
Photo
ci-dessus
Chris Bosh des Miami Heat marque contre les San Antonio Spurs en finale NBA le 13 juin 2013 à San Antonio, au Texas
 

San Antonio a entamé le deuxième quart temps en encaissant un 8-2 et Miami creusait l'écart à 41-32. Mais les Spurs ont été remis en selle par Boris Diaw et Parker, les deux copains d'adolescence. Durant les trois dernières minutes du quart temps, ils ont cumulé 11 points d'affilée pour les Spurs, dans un passage de 11-2 qui a permis à San Antonio d'atteindre la mi-temps à 49-49.

Sous l'impulsion du +Big Three+, et surtout de Dwyane Wade (8 pts dans le troisième quart temps) et LeBron James (9 pts), Miami a pu attaquer le dernier quart temps avec une avance de +5 (81-76). Malgré la main chaude Gary Neal, San Antonio ne parvenait pas à se défaire de la pression du Heat, très présent au rebond (41 à 36) et au contre (7 à 4), et commettait trop de pertes de balle dans l'ensemble (19) pour revenir au score alors que Miami capitalisait en contre-attaque et grâce à un Wade intenable. Face à un retard de 15 points à quatre minutes de la fin, l'entraîneur des Spurs Gregg Popovich a fait sortir ses meilleurs joueurs et mis ses remplaçants. Le Français Nando de Colo a pu goûter à ses premières minutes de la finale (1 passe, 1 rebond en 4 min).

Vous aimerez aussi

La vedette de l'Olympiakos Vasilis Spanoulis saute pour marquer un lay-up face au Panathinaïkos dans le derby d'Athènes pour le compte de l'Euroligue, le 10 avril 2014 dans la salle de la Paix et de l'Amitié [ / AFP/Archives]
basket Basket: Retrouvailles entre l'Olympiakos et le Real en Euroligue
Paul George, des Indiana Pacers, contre les Chicago Bulls en NBA le 24 mars 2014 à Chicago [Jonathan Daniel / AFP/Archives]
basket NBA : Indiana assuré d'être premier à l'Est, Memphis dernier ticket à l'Ouest
Lance Stephenson des Indiana Pacers lors d'un match de NBA, en février 2014 [Andy Lyons / Getty/AFP/Archives]
NBA Indiana pour la 1ère place, les Knicks pour l'honneur

Ailleurs sur le web

Derniers articles