Euro Espoirs : l'Espagne en finale

Les Espagnols fêtent leur premier but contre la Norvège, inscrit par Rodrigo, en demi-finale de l'Euro Espoirs, le 15 juin 2013 à Netanya [Menahem Kahana / AFP] Les Espagnols fêtent leur premier but contre la Norvège, inscrit par Rodrigo, en demi-finale de l'Euro Espoirs, le 15 juin 2013 à Netanya [Menahem Kahana / AFP]

L'Espagne s'est qualifiée samedi pour la finale de l'Euro-2013 Espoirs en battant 3 à 0 la Norvège à Netanya en Israël, et tentera de décrocher pour la seconde fois d'affilée le titre face au vainqueur d'Italie - Pays-Bas, le 18 juin à Jérusalem.

L'addition aurait pu être encore plus salée si la Rojita (petite Roja), pourtant ultra dominatrice, n'avait pas longuement buté contre le portier norvégien Nyland, auteur d'un grand match et de parades décisives.

Les jeunes pousses espagnols ont, à l'instar de l'équipe A championne d'Europe l'an dernier, prouvé leur habileté à conserver et faire circuler la balle avant de se montrer redoutable devant la cage adverse, dépassant leur adversaire tant par la rapidité que la technicité.

A plusieurs reprises le gardien Orjan Nyland s'est interposé pour retarder l'ouverture du score espagnole (11e, 16e, 24e, 44e). Mais il n'a pu empêcher juste avant la mi-temps l'attaquant du SL Benfica, Rodrigo, d'ouvrir le score de l'extérieur du gauche après un duel de la tête remporté par le Barcelonais Bartra (45+1).

Le rythme de la rencontre se calmait en seconde période et les Norvégiens auraient pu revenir au score si leurs frappes avaient trouvé le cadre (53e, 85e).

C'était sans compter sur Isco, auteur d'une saison exceptionnelle avec Malaga, qui d'un extérieur du droit à l'entrée de la surface scellait le sort des Norvégiens (87e) avant que Morata ne plie le match en débordant côté gauche et trouvait le petit filet opposé (90+2).

Vous aimerez aussi

Le capitaine du Liverpool FC, Steven Gerrard (à gauche), quitte Anfield Road à Liverpool après la cérémonie du souvenir pour le 25e anniversaire de la tragédie de Hillsborough le 15 avril 2014 [Paul Ellis / AFP]
foot Il y a 25 ans, la tragédie d'Hillsborough
L'attaquant français Nicolas Anelka retourne sur le banc après avoir été remplacé par un coéquipier alors qu'il évoluait à West Bromwich Albion, ici contre  Everton, le 20 janvier 2014 au stade des Hawthorns [ / AFP/Archives]
foot Brésil : en attendant "Godot" Anelka
L'attaquant de la Juventus Sebastian Giovinco communie avec les fans après avoir marqué un but contre l'Udinese, le 14 avril 2014 au stade Friuli à Udine [ / AFP]
foot La Juventus sans pitié contre Udinese 3-1

Ailleurs sur le web

Derniers articles