Rugby : le pays de Galles battu par le Japon 23-8

Le Japonais Craig Wing (au dessus) lors du test-match contre le pays de Galles le 15 juin 2013 à Tokyo [Toru Yamanaka / AFP] Le Japonais Craig Wing (au dessus) lors du test-match contre le pays de Galles le 15 juin 2013 à Tokyo [Toru Yamanaka / AFP]

Le Japon a battu le pays de Galles 23-8 (mi-temps: 6-3) samedi lors du deuxième et dernier match de la tournée galloise, signant ainsi sa première victoire face à une équipe majeure en près de 80 années de présence au niveau international.

Le Japon a bénéficié de la titularisation de joueurs naturalisés à l'image de Craig Wing, ancien international australien de rugby à XIII, et Michael Broadhurst, d'origine néo-zélandaise, qui ont inscrit les deux essais de leur équipe face à une sélection galloise privée de 15 de ses meilleurs éléments retenus avec les Lions britanniques et irlandais.

Ce résultat face au vainqueur du dernier Tournoi des six nations est historique pour le Japon qui organisera le Mondial-2019.

Les Japonais ont participé aux sept éditions de cette compétition mais n'ont remporté qu'un seul match, en 1991 contre le très modeste Zimbabwe.

Le Pays du soleil levant a débuté sur la scène internationale dans les années 1930.

En neuf rencontres depuis 1973, le Japon a toujours été balayé par le pays de Galles, avec notamment un score fleuve de 98-0 en 2004.

Mais lors du premier test de la présente tournée, la semaine dernière, les Gallois ne s'étaient imposés que 22-18.

Vous aimerez aussi

Romain Teulet, l'arrière de Castres, s'apprête à tenter la transformation d'une pénalité contre Mont-de-Marsan en Top 14 le 20 avril 2013 au stade Pierre-Antoine à Castres [Remy Gabalda / AFP/Archives]
rugby Top 14: Romain Teulet, de Castres, tire sa révérence
Un ballon de rugby [Rémy Gabalda / AFP/Archives]
rugby Rugby : Agen domine La Rochelle dans le duel des prétendants
Les rugbymens de Montpellier saluent leur public après la rencontre face à Grenoble le 12 avril 2014 à Grenoble [Jean-Pierre Clatot / AFP]
rugby Le top 14, toujours fou et flou

Ailleurs sur le web

Derniers articles