Formule 1: Genii Capital vend 35% de Lotus F1 au fonds Infinity Racing

Le pilote Kimi Raikkonen lors du Grand prix du Canada le 9 juin 2013 [EMMANUEL DUNAND / AFP Photo/Archives] Le pilote Kimi Raikkonen lors du Grand prix du Canada le 9 juin 2013 [EMMANUEL DUNAND / AFP Photo/Archives]

Le fonds d'investissemnt Genii Capital, dirigé par les Luxembourgeois Gérard Lopez et Eric Lux, a vendu 35% de l'écurie Lotus de Formule 1 à un autre fonds baptisé Infinity Racing, a révélé mardi le site internet luxembourgeois d'information L'Essentiel.

Cette vente "à effet immédiat" a été conclue pour un montant inconnu avec "Infinity Racing Partners Limited", consortium composé principalement d'investisseurs privés, dont un gestionnaire américain de fonds alternatifs et un groupe d’entreprises multinationales basées à Abu Dhabi, autour de la famille royale de l'Emirat du Golfe persique qui accueille chaque année un Grand Prix de F1 en novembre.

"Infinity Racing a une expertise exceptionnelle et a réalisé d’excellents résultats dans le développement de technologies de haute qualité. Ce partenariat permettra à Lotus F1 d’améliorer sa compétitivité (...) et s'inscrit dans la volonté de la F1 de réduire ses effets sur l'environnement", explique Gérard Lopez dans les colonnes du site luxembourgeois.

"Nous nous sommes améliorés d’année en année mais nous attendions le bon investisseur pour nous permettre de franchir le cap vers le sommet, ajoute Eric Lux, copropriétaire de Genii Capital et donc de Lotus F1. Pour nous, Infinity Racing est le bon partenaire, d’une part pour son expertise technologique et d’autre part pour ses bonnes connexions qui nous permettront d’accéder aux sponsors majeurs des principaux marchés".

Genii Capital conserve 65% du capital de l’écurie, Gérard Lopez reste président de Lotus F1 et Eric Lux, PDG de Genii Capital, conservera son rôle au sein du comité de direction. Infiniti Racing n'a rien à voir avec la marque haut de gamme du groupe Nissan, présente en F1 comme parraineur principal de l'écurie Red Bull Racing triple championne du monde en titre.

Selon les nouveaux investisseurs, Mansoor Ijiaz et Suhail Al Dhaheri, président et vice-président d’Infinity Racing, "Gérard Lopez, Eric Lux et toute l’équipe de Genii Capital ont réussi à faire de Lotus F1 un acteur majeur de chaque course, et un vainqueur qui peut se mesurer avec les meilleurs écuries de Formule 1".

"C’est un honneur pour nous de pouvoir faire partie de cette équipe qui est en route pour devenir l’équipe numéro 1", ajoutent-ils.

Lotus a remporté le GP d'Abou Dhabi fin 2012, puis le GP d'Australie début 2013, et pointe actuellement au 4e rang du Championnat du monde des constructeurs, derrière Red Bull, Ferrari et Mercedes, qui disposent a priori d'un budget nettement supérieur.

Vous aimerez aussi

Auto WRC : Sébastien Ogier sous pression en Sardaigne
Formule 1 Tout savoir sur le pilote français de F1 Pierre Gasly, 4e du Grand Prix de Bahreïn
Auto Rallye Monte-Carlo : Ogier prend la main sur 2018

Ailleurs sur le web

Derniers articles