La LNR lève l'interdiction sur les annonces de recrutement

Des ballons de rugby [Stephane de Sakutin / AFP/Archives] Des ballons de rugby [Stephane de Sakutin / AFP/Archives]

Le Comité directeur de la Ligue nationale de rugby a décidé de supprimer la réglementation interdisant aux clubs de communiquer sur les transferts de joueurs avant l'ouverture officielle de la période des mutations, a annoncé mardi la LNR.

"Compte tenu des difficultés d'application de cette disposition, le Comité directeur a décidé de la supprimer à compter du 1er juillet 2013", a précisé la LNR dans un communiqué.

Cette règle avait été mise en place il y a deux ans, afin de ne pas déstabiliser les équipes. Sous peine d'amende, il était officiellement impossible d'annoncer un transfert avant l'ouverture de la période des mutations, le 20 avril, mais, contraints par la concurrence, les clubs en faisaient fi et réalisaient leur recrutement en secret dès l'automne.

Cet hiver, la venue de Bryan Habana à Toulon ou celle de Jonathan Sexton au Racing-Métro étaient des secrets de Polichinelle, mais les deux clubs n'avaient officialisé leurs arrivées qu'après l'ouverture de la période des mutations.

A l'avenir, les clubs pourront donc communiquer librement.

"Il sera donc de la responsabilité de chaque club de gérer la communication sur ses recrutements", mais ces transferts ne seront définitifs qu'après homologation du contrat par la LNR, une "procédure (qui) ne pourra être engagée que pendant la période officielle des mutations", a ajouté la LNR.

 

Vous aimerez aussi

Romain Teulet, l'arrière de Castres, s'apprête à tenter la transformation d'une pénalité contre Mont-de-Marsan en Top 14 le 20 avril 2013 au stade Pierre-Antoine à Castres [Remy Gabalda / AFP/Archives]
rugby Top 14: Romain Teulet, de Castres, tire sa révérence
Un ballon de rugby [Rémy Gabalda / AFP/Archives]
rugby Rugby : Agen domine La Rochelle dans le duel des prétendants
Les rugbymens de Montpellier saluent leur public après la rencontre face à Grenoble le 12 avril 2014 à Grenoble [Jean-Pierre Clatot / AFP]
rugby Le top 14, toujours fou et flou

Ailleurs sur le web

Derniers articles