Nadal sans transition de la terre battue au gazon de Wimbledon

Rafael Nadal après sa victoire à Roland-Garros le 9 juin 2013 [PATRICK KOVARIK / AFP Photo] Rafael Nadal après sa victoire à Roland-Garros le 9 juin 2013 [PATRICK KOVARIK / AFP Photo]

Rafael Nadal, qui vient de fêter son 8e titre à Roland-Garros, arrivera à Wimbledon (24 juin au 7 juillet) sans transition entre la terre battue, dont il est le maître incontesté, et le gazon londonien où il a triomphé deux fois (2008, 2010) mais sur lequel il s'était incliné l'an dernier dès le deuxième tour.

Battu à Wimbledon-2012 par le Tchèque Lukas Rosol, alors 100e mondial (34e aujourd'hui), qui avait réussi là une énorme sensation, le Majorquin de 27 ans arrive cette année à Londres auréolé de sa royale domination sur terre battue, victorieux à Barcelone, Madrid et Rome avant Paris, mais sans avoir remis les pieds sur le gazon depuis cette défaite marquante.

"J'y vais sans m'être entraîné sur gazon, et c'est une surface qu'il faut réussir à comprendre, apprendre et réapprendre, savoir comment jouer les points et se concentrer sur la bonne solution dans certaines situations", a-t-il déclaré aux journalistes mardi à Madrid avant de s'envoler pour l'Angleterre.

"J'ai passé pratiquement deux ans sans jouer sur herbe, car l'an dernier je suis arrivé en très mauvaise condition physique à cause de mon genou, aussi bien à Halle qu'à Wimbledon. Il me faut donc travailler dès aujourd'hui, faire ce qu'il faut et me donner de mon mieux à chaque séance d'entraînement, c'est la seule façon d'arriver au premier tour en bonne forme", a-t-il expliqué.

Nadal a été écarté des courts pendant sept mois par une blessure au genou gauche, ratant toute la seconde partie de la saison dernière.

Son objectif à Londres, davantage qu'un troisième titre, se résume à une présence en deuxième semaine, a-t-il affirmé: "Wimbledon, ce n'est pas comme Roland-Garros, l'Australie ou l'US Open, où on peut gérer les échanges, économiser ou prolonger le match. C'est une situation différente, où il faut être très concentré à chaque instant, car le match peut filer très vite".

Malgré ses sept titres et deux finales depuis son retour, en février, il ne devrait être classé que 5e lors de la désignation des têtes de série, vendredi, au même rang que son classement mondial actuel.

Vous aimerez aussi

Le Serbe Novak Djokovic sert face à l'Espagnol Albert Montanes au tournoi de Monte-Carlo le 15 avril 2014 [Valery Hache / AFP]
tennis Tennis: Novak Djokovic en huitièmes au pas de course à Monte-Carlo
Jo-Wilfried Tsonga au 2e tour de l'Open de Monte-Carlo contre l'Allemand Philipp Kohlschreiber le 15 avril 2014 à Monaco [Valery Hache / AFP]
tennis Monte-Carlo : Tsonga, Benneteau et Llodra passent
Le court des Princes au tournoi de Monte-Carlo le 14 avril 2014  [Valery Hache / AFP]
tennis Tennis: Llodra sort Janowicz, Simon sorti par Gabashvili à Monte-Carlo

Ailleurs sur le web

Derniers articles