Rugby: l'Angleterre en finale du mondial des moins de 20 ans après avoir battu les Blacks

Le centre anglais Harry Sloan (d) perce la défense néo-zélandais en demi-finale du mondial des moins de 20 ans le 18 juin 2013 à Vannes [DAMIEN MEYER / AFP Photo] Le centre anglais Harry Sloan (d) perce la défense néo-zélandais en demi-finale du mondial des moins de 20 ans le 18 juin 2013 à Vannes [DAMIEN MEYER / AFP Photo]

L'Angleterre a créé une énorme sensation en battant la Nouvelle-Zélande 33 à 21 en demi-finale du Mondial des moins de 20 ans et affrontera en finale un autre invité surprise, le pays de Galles, dimanche.

Les "Baby Blacks", vainqueurs de quatre (2008, 2009, 2010, 2011) des cinq éditions de cette Coupe du monde, faisaient figure de grands favoris de cette épreuve, mais ils ont été dominés physiquement par une valeureuse et réaliste équipe d'Angleterre qui a inscrit trois essais.

La finale de l'édition 2013 a une saveur particulière avec deux nations de l'hémisphère Nord, une première dans l'histoire de l'épreuve. Le pays de Galles a également créé une grosse surprise en battant le tenant du titre, l'Afrique du Sud 18 à 17.

L'ailier anglais Ben Howard (c) lors d'un match contre la Nouvelle-Zélande le 18 juin 2013 à Vannes [DAMIEN MEYER / AFP Photo]
Photo
ci-dessus
L'ailier anglais Ben Howard (c) lors d'un match contre la Nouvelle-Zélande le 18 juin 2013 à Vannes

La Nouvelle-Zélande avait toujours atteint la finale de la Coupe du monde des moins de 20 ans.

Les Français se sont eux imposés 9 à 8, grâce à trois pénalités de Baptiste Serin, face à des Irlandais pourtant plus conquérants et plus puissants, mardi en match de classement du Mondial.

Ce match fut loin des envolées du match France-Afrique du Sud (19-26), synonyme d'élimination française.

La France a bâti son succès sur une grande combativité défensive et la botte de Serin, qui a rapidement donné l'avantage à la suite du carton jaune de l'Irlandais Sweetnam (0-3, 3e).

S'appuyant sur un jeu plus varié au pied et un pack plus puissant, l'Irlande prenait les devants sur un essai de Murphy (5-3, 34e), non transformé, à la suite d'une mêlée à 5 mètres, et malgré la sortie sur civière de Dooley (29e).

Serin, encore lui, passait cependant sa deuxième pénalité de la soirée avant la pause (5-6, 37e), puis sa troisième au retour des vestiaires, concrétisant un temps fort français (9-6, 48e).

L'Irlande ripostait d'une pénalité de Scannell, au terme d'un nouvel effondrement en mêlée (9-8, 64e). La France restait ainsi sous la menace alors que Serin perdait sa vista (un drop et une pénalité manqués) dans une fin de partie marquée par un début de bagarre générale et un échec de Scannell au terme du temps additionnel (80 +6).

La France affrontera l’Argentine dimanche, à La Roche-sur-Yon (17h15), dans le match pour la 5e place.

Vous aimerez aussi

Romain Teulet, l'arrière de Castres, s'apprête à tenter la transformation d'une pénalité contre Mont-de-Marsan en Top 14 le 20 avril 2013 au stade Pierre-Antoine à Castres [Remy Gabalda / AFP/Archives]
rugby Top 14: Romain Teulet, de Castres, tire sa révérence
Un ballon de rugby [Rémy Gabalda / AFP/Archives]
rugby Rugby : Agen domine La Rochelle dans le duel des prétendants
Les rugbymens de Montpellier saluent leur public après la rencontre face à Grenoble le 12 avril 2014 à Grenoble [Jean-Pierre Clatot / AFP]
rugby Le top 14, toujours fou et flou

Ailleurs sur le web

Derniers articles