Voile: Yann Guichard remporte la 2e étape de la Route des Princes

portrati du skipper français Yann Guichard, le 12 njovembre 2012 en Guadeloupe [Damien Meyer / AFP/Archives] portrati du skipper français Yann Guichard, le 12 njovembre 2012 en Guadeloupe [Damien Meyer / AFP/Archives]

Yann Guichard et ses équipiers du trimaran MOD70 Spindrift ont remporté mercredi matin en temps réel la 2e étape Lisbonne-Dun Laoghaire (Dublin) de la Route des Princes et pris la tête du classement général provisoire avant les deux dernières manches.

Spindrift a franchi la ligne d'arrivée à 04h37 GMT (06h37 heure française), après 2 j 15 h et 37 min de mer, à la vitesse moyenne de 18,5 noeuds sur un parcours de 1178 milles (2181,6 km).

Sébastien Josse et son équipage, à bord d'un autre MOD70 (Edmond de Rothschild), ont passé la ligne quelques minutes plus tard, à 04h44 GMT (06h44 heure française).

Sidney Gavignet (Oman Air-Musandam) et Jean-Pierre Dick (Virbac-Paprec 70) ont pris les 3e et 4e places chez les MOD70.

Prince de Bretagne, le maxi trimaran (24,38 m) de Lionel Lemonchois, a terminé dans le sillage de Virbac-Paprec 70, bouclant cette 2e étape en 2 j 16 h 15 min.

"C'était serré, comme d'habitude, a déclaré Guichard. Durant toute l'étape, nous avons navigué à vue avec tous les bateaux et (...) la dernière remontée le long des côtes irlandaises a été assez éprouvante pour tout le monde parce que ça s'est joué à rien. On est ravi de cette première place parce qu'on a tenu jusqu'au bout. C'est une belle victoire et je pense qu'elle va être importante pour le moral de l'équipage pour la suite".

Chez les Multi50 (15,24 m), Yves Le Blevec (Actual) s'est imposé devant Erwan Le Roux (FenétréA-Cardinal), franchissant la ligne d'arrivée à 06h32 GMT (08h32 heure française). Le Blevec et ses équipiers -parmi lesquels l'ancien champion de ski et pilote automobile Luc Alphand- ont mis 3 j 16 h et 32 min pour parcourir une distance de 1288 milles à la moyenne de 14,5 noeuds.

A 09h00 heure française, le dernier Multi50 (Arkema-Région Aquitaine, de Lalou Roucayrol) était encore en mer, à une vingtaine de milles de Dun Laoghaire, le port de Dublin.

Le quatrième Multi50 (Rennes Métropole-Saint-Malo Agglomération, de Gilles Lamiré) avait abandonné mardi soir, son skipper estimant être trop en retard sur ses adversaires pour espérer revenir.

"Notre mauvais choix stratégique au niveau du Portugal nous a considérablement pénalisés tout au long de cette étape, avait expliqué Lamiré. Nous avons vu toutes les portes météo se fermer devant nous".

Vous aimerez aussi

Etats-Unis Une femme musulmane ridiculise des islamophobes avec une photo devenue virale
La Belge Sara Lou a repris cette chanson devenue culte, sur la chaîne YouTube Molem Sisters, en modifiant les paroles pour dénoncer l’islamophobie et revendiquer sa liberté de porter le voile.
buzz Elle reprend la chanson «Balance ton quoi» dans un clip pour dénoncer l’islamophobie
Brenton Tarrant, un suprémaciste blanc de 28 ans, avait abattu 50 personnes âgées de 3 à 77 ans et blessé des dizaines de personnes.
recueillement Attentat de Christchurch : des Néo-Zélandaises s'affichent avec le voile islamique en hommage aux victimes

Ailleurs sur le web

Derniers articles