La France championne d'Europe de basket

Tony Parker en finale du championnat d'Europe de basket[JURE MAKOVEC / AFP]

C’était le rêve d’une vie. Offrir à l’équipe de France masculine de basket son premier titre.

 

Et contrairement à 2011, les Bleus sont parvenus à le réaliser dimanche soir à Ljubljana (Slovénie), laissant à la Lituanie la déception et le goût amer d’une médaille d’argent (80-64).

Ce sacre en or massif est la plus belle des récompenses pour un groupe qui a su faire abstraction des doutes et des interrogations à son égard, mais surtout pour Tony Parker, dévoué corps et âme à la sélection nationale depuis plus de dix ans.

Irréprochable tout au long de cet Euro 2013, comme à son habitude, "TP" a été le guide des Tricolores sur comme en dehors du parquet.

Le meneur des Bleus a su taper du poing sur la table dans les moments difficiles et surtout se démultiplier aux quatre coins du terrain pour propulser la France sur le toit de l’Europe.

Et même s’il s’est montré plus «discret» face aux Lituaniens (12 pts), le triple champion NBA n’a volé son titre de meilleur joueur du tournoi, décerné sous les clameurs des supporters français.

De quoi lui permettre de s’installer définitivement dans la légende du sport français.

La bande à Tony Parker va désormais à s’atteler à prolonger cette extraordinaire aventure dans un an lors du Mondial 2014 en Espagne.

Mais là, ce sera une toute autre histoire. Surtout si Tony Parker, dont la présence est loin d’être acquise en raison de sa situation contractuelle avec les Spurs, manque à l’appel.

Mais les Bleus ont le temps de voir venir. Qu’ils savourent avant tout ce moment unique.

 

Qui est Axelle Francine, la future épouse de Tony Parker ?

À suivre aussi

La vedette de l'Olympiakos Vasilis Spanoulis saute pour marquer un lay-up face au Panathinaïkos dans le derby d'Athènes pour le compte de l'Euroligue, le 10 avril 2014 dans la salle de la Paix et de l'Amitié [ / AFP/Archives]
basket Basket: Retrouvailles entre l'Olympiakos et le Real en Euroligue
Paul George, des Indiana Pacers, contre les Chicago Bulls en NBA le 24 mars 2014 à Chicago [Jonathan Daniel / AFP/Archives]
basket NBA : Indiana assuré d'être premier à l'Est, Memphis dernier ticket à l'Ouest
Lance Stephenson des Indiana Pacers lors d'un match de NBA, en février 2014 [Andy Lyons / Getty/AFP/Archives]
NBA Indiana pour la 1ère place, les Knicks pour l'honneur

Ailleurs sur le web

Derniers articles