Athlétisme: Lavillenie battu à Stockholm, record personnel pour Lesueur

Le recordman du monde de la perche Renaud Lavillenie, ici lors des Championnats d'Europe de Zurich, le 16 août 2014 [Franck Fife / AFP/Archives] Le recordman du monde de la perche Renaud Lavillenie, ici lors des Championnats d'Europe de Zurich, le 16 août 2014 [Franck Fife / AFP/Archives]

Le perchiste Renaud Lavillenie a été battu jeudi lors de la 11e étape de la Ligue de diamant à Stockholm, avec un zéro pointé, tandis qu'Eloyse Lesueur arrivait deuxième à la longueur malgré un record personnel.

La défaite de Lavillenie met fin à une incroyable série de 20 victoires consécutives qui devrait rester longtemps gravée dans les annales.

Il devra oublier cette réunion où il n'a pas franchi une seule barre: ses trois essais à 5,60 m ont été autant d'échecs. "Le vent était difficile aujourd'hui, il bougeait beaucoup la barre", a expliqué le recordman du monde (6,16 m) au micro de la télévision suédoise.

Personne n'est allé plus haut que ces 5,60 m au stade Olympique. En les franchissant au premier essai, le Grec Konstantinos Phillipidis, dont le record personnel est à 5,83 m, s'est adjugé le concours.

Médaillé de bronze aux championnats d'Europe, l'autre Français, Kévin Ménaldo, a fait pire que son compatriote en échouant à 5,30 m.

La championne d'Europe du saut en longueur, la Française Eloyse Lesueur, repart de Suède avec un record personnel à 6,94 m, soit une amélioration de 4 cm sur le précédent, déjà réalisé en Suède. C'était aussi 9 cm de mieux que son saut victorieux à Zurich huit jours auparavant.

Elle menait tranquillement le concours après ce saut à son deuxième essai. Hélas pour elle, au sixième et dernier essai, l'Américaine Tianna Bartoletta a bondi à 6,98 m, confortant son avance au classement de la Ligue de diamant.

La sprinteuse américaine Allyson Felix a tenu son rang en dominant le 200 m, avec un temps moyen, à 22 sec 85, soit plus d'une seconde de plus que son record personnel.

Elle a relâché son effort et invoqué après la course "les conditions difficiles" avec un vent tourbillonnant. "Je suis plus une athlète de championnats", a-t-elle ajouté.

Même scénario sur 100 m haies, où l'Américaine Queen Harrison (12.66) a creusé l'écart avec ses poursuivantes au classement de la Ligue de diamant.

Le 100 m messieurs, privé de vedette, a souri au Jamaïcain Nesta Carter en 9 sec 96, nettement devant le Trinidadien Keston Bledman (10.09). Carter, 28 ans, réalise ainsi son meilleur temps de l'année, même s'il est loin de ses 9 sec 78 d'août 2010.

L'unique meilleure performance mondiale de l'année de la soirée a été enregistrée sur 5000 m, l'Ethiopien Mukhtar Edris ayant signé 12 min 54 sec 83.

A la longueur, le Sud-Africain Godfrey Khotso Mokoena l'a emporté grâce à son meilleur saut de la saison à 8,09 m.

Vous aimerez aussi

Sanction 6 mois de suspension ferme pour l'entraîneur d'athlétisme accusé d'agression sexuelle
Sport Deux entraîneurs d'athlétisme accusés de violences sexuelles
Athlétisme Renaud Lavillenie sacré champion du monde en salle du saut à la perche

Ailleurs sur le web

Derniers articles