Top 14: Clermont-Montpellier, valider la montée en régime

Les joueurs de Montpellier célèbrent une pénalité offrant la victoire à leur équipe contre Grenoble en Top 14, le 23 août 2014 au stade Altrad à Montpellier [ / AFP/Archives] Les joueurs de Montpellier célèbrent une pénalité offrant la victoire à leur équipe contre Grenoble en Top 14, le 23 août 2014 au stade Altrad à Montpellier [ / AFP/Archives]

Si Clermont part logiquement favori du choc face à Montpellier vendredi (20h45) en ouverture de la 3e journée de Top 14, l'objectif est d'un côté comme de l'autre d'améliorer un contenu encore en rodage contre un concurrent direct.

C'est une affiche qui fleure la phase finale et le spectacle entre deux équipes réputées joueuses mais qui peinent pour l'instant à trouver la bonne carburation.

Dans son stade Marcel-Michelin, où Montpellier ne s'est jamais imposé en Top 14, l'ASM a la faveur des pronostics. Certes les Jaunards n'ont pas encore donné leur pleine mesure mais ils ont tout de même engrangé deux victoires en deux matches cette saison, en remportant au passage le derby du Massif central samedi dernier à Brive (21-6).

"Personne n’a envie de s’enflammer, souligne le centre Wesley Fofana. Nous sommes conscients que tout n’a pas marché comme nous l’aurions voulu."

A domicile et avec une équipe qui ressemble furieusement à un "XV-type", il faut donc valider cette montée en puissance en trouvant de la cohérence pendant 80 minutes pour éviter de subir, lors de pénibles passages à vide.

Cette inconstance, les Montpelliérains ont failli la payer comptant samedi dernier chez eux face à Grenoble. Le MHR, en tête à la mi-temps (9-0), a concédé 17 points en 20 minutes et a dû fournir un effort considérable pour s'imposer (20-17) sur le fil.

Défait à domicile par le Racing-Métro en ouverture (19-16), le MHR, pour sa première sortie à l'extérieur, cherchera à peaufiner ses repères, avec des cadres comme Trinh-Duc ou Ouedraogo, tout en intégrant d'entrée quelques recrues dans le pack comme la vedette australienne Ben Mowen mais ausi Tom Donnelly ou Antoine Battut.

L'emporter serait un coup d'éclat fondateur pour la saison et permettrait de grappiller des points abandonnés à Yves-du-Manoir. Mais plus probablement les hommes de Fabien Galthié auront en tête la prochaine réception de Castres lors de la 4e journée, le vendredi 5 septembre.

Les XV de départ

Clermont: Abendanon - Guildford, Davies, Fofana, Malzieu - (o) James, (m) Parra - Bardy, Lee, Chouly (cap) - Vahaamahina, Cudmore - Zirakashvili, Kayser, Domingo

Montpellier: Bérard - Dupont, Ebersohn, Olivier, Fall - (o) Trinh-Duc, (m) Paillaugue - Battut, Mowen, Ouedraogo - Timani, Donnelly - Mas, Ivaldi, Nariashvili

Remplaçants

Clermont: Ulugia, Debaty, Jacquet, Kolelishvili, Radosavljevic, Lopez, Rougerie, Kotze

Montpellier: Bianchin, Watremez, Tchale Watchou, Qera, Pélissié, Nagusa, Ranger, King

Arbitre: Romain Poite

Vous aimerez aussi

Rugby Champions Cup : les quarts en vue pour le Racing 92
L'ailier de Toulouse Yoann Huget file à l'essai contre les Wasps en Coupe d'Europe, le 15 décembre 2018 au stade Ernest-Wallon à Toulouse [REMY GABALDA / AFP]
sports Coupe d'Europe de rugby : quatre à la suite et quarts en vue pour Toulouse
Rugby Le jeune joueur du Stade Français victime d'un arrêt cardiaque en plein match est mort

Ailleurs sur le web

Derniers articles