Portugal-Chili, demi-finale de la Coupe des Confédérations : à quelle heure et sur quelle chaine ?

Cristiano Ronaldo a été l’auteur de deux buts et une passe décisive depuis le début de la compétition. [Sputnik / Icon Sport]

La Coupe des Confédérations offre une demi-finale de prestige, ce mercredi 28 juin, entre le Portugal, champion d’Europe en titre, et le Chili, double champion d’Amérique du Sud. La rencontre sera à suivre en direct et en intégralité à partir de 20h sur TMC et SFR Sport 1.

Et la sélection portugaise a bien changé depuis un an. Depuis son sacre en France l’été dernier, elle a enchaîné sept succès en neuf rencontres (hors matchs amicaux) avant de retrouver les Chiliens. Mais au-delà des résultats, l’équipe dirigée par Fernando Santos affiche un tout autre état d’esprit sur le terrain.

Si tout n’est pas parfait, elle est beaucoup plus séduisante à regarder jouer qu’à l’Euro, où son jeu brouillon et jugé trop défensif lui avait valu quelques critiques avant d’être couronnée. Il suffit de voir son parcours dans la compétition pour s’en convaincre. Malgré son match nul inaugural contre Mexique (2-2), la Seleçao das Quinas, qui possède la meilleure attaque du tournoi avec l’Allemagne (7 buts) a fait preuve davantage de maitrise et d’allant offensif pour dominer la Russie (1-0) puis la Nouvelle-Zélande (4-0), même si le niveau de ces adversaires vient relativiser ses performances.

La présence dans l’entrejeu de Bernardo Silva, incertain pour la rencontre en raison d’une blessure à la cheville, n’est pas étrangère à cette métamorphose. Une chose n’a en revanche pas changé au sein de cette équipe, c’est l’influence de Cristiano Ronaldo, déjà auteur de deux buts et une passe décisive. «C’est un capitaine exemplaire, un exemple à suivre, a souligné son sélectionneur. Il donne toujours tout sur le terrain, à tous les matchs, et il fera certainement de même mercredi.»

De quoi susciter la crainte de ses adversaires. «Nous espérons pouvoir le contenir et ne pas lui laisser trop d’espaces, car il peut faire basculer un match sur une seule action», a confié le milieu chilien Marcelo Diaz. Son coéquipier Arturo Vidal a été beaucoup moins élogieux à l’égard de la star portugaise. «Cristiano Ronaldo est une tête à claques ! Pour moi, il n’existe pas», a déclaré le joueur du Bayern Munich, qui n’a sans doute pas encore digéré l’élimination en quart de finale de la Ligue des champions contre le Real Madrid. Les hostilités sont lancées et les retrouvailles promettent d’être tendues sur la pelouse de la Kazan Arena. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles