Qui pourrait remplacer Guy Novès en cas de départ ?

Guy Novès pourrait ne pas terminer son contrat à la tête des Bleus. [Dave Winter/Icon Sport]

Alors que Bernard Laporte s'est donné deux semaines pour prendre une décision sur l'avenir du staff technique, plusieurs noms circulent pour prendre la succession de Guy Novès à la tête du XV de France.

L'avenir de l'ancien manager du Stade toulousain s'inscrit en pointillés après la catastrophique campagne automnale (3 défaites, un nul). Il faut dire que le XV de France va mal, très mal, depuis plusieurs années. Marc Lièvremont et Philippe Saint-André se sont également cassés les dents avant Guy Novès. Mais qui pourrait relever les Bleus à moins de deux ans de la Coupe du monde 2019 ?

« Le prochain sera sélectionneur sera quelqu’un qui aura remporté des titres récemment, avait indiqué Bernard Laporte il y a quelques temps. Je serai alors complètement responsable du choix et donc des résultats qui en découleront. » Premier nom qui vient à l'esprit, celui de Fabien Galthié. Un temps favori, l'ancien n°9 tricolore est désormais devenu outsider puisqu'il est en place au RC Toulon. A moins que Mourad Boudjellal ne décide de le laisser partir, cela risque donc d'être compliqué.

Ibanez, la solution crédible ?

Autres noms que le président de la Fédération française de rugby a coché dans sa short-list, Franck Azéma et Pierre Mignoni. Le premier pour sa constance avec l’ASM Clermont Auvergne et le jeu qu’il propose avec les Jaunards depuis quelques années. Le second pour sa jeunesse et sa capacité a transcendé ses troupes du LOU depuis le début de la saison.

Si les noms de Patrice Collazo (La Rochelle) et de Ugo Mola (Stade toulousain) circulent également, tous ces noms ont un problème, ils sont tous pris actuellement. On voit difficilement Bernard Laporte débaucher un entraîneur.

La solution pourrait être trouvée en la personne de Raphaël Ibanez. A la tête de Bordeaux-Bègles jusqu’en juin dernier, l’ancien capitaine des Bleus occupe des fonctions réduites au sein du club bordelais. Il serait une solution crédible pour prendre la succession de Guy Novès. A moins que Bernard Laporte ne décide de prendre un entraîneur étranger… 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles