Tony Chapron, l'arbitre le plus controversé de France, refait des siennes

Tony Chapron lors d'un match de Coupe de France en 2009. Tony Chapron lors d'un match de Coupe de France en 2009.[AFP]

Tony Chapron cristallise les critiques depuis son coup de pied adressé dimanche au Nantais Diego Carlos lors de Nantes-PSG (0-1). L’arbitre français n’en est pas à sa première polémique. Voici au moins quatre autres cas où il a créé la controverse.

2007

L’attaquant Rafik Saïfi confie à l’époque que Tony Chapron lui avait demandé de "fermer sa gueule" à la fin d’une rencontre de Ligue 1.

2009

Le défenseur François Modesto explique que Chapron avait eu des mots "agressifs et gênants" au cours d’un match, du "jamais-vu en douze ans de carrière" selon le Corse.

2009

A l’occasion d’un Valenciennes-Bordeaux comptant pour le championnat de France, des joueurs nordistes rapportent avoir été la cible d’insultes de la part de l’homme en noir. "C’est une caricature d’arbitre, c’est un mélange de morgue et de suffisance", s’était lâché Francis Decourrière le président de VA.

2013

A la fin d’un échauffement de GFC Ajaccio – AS Monaco (Ligue 2), les caméras de télévision filment Tony Chapron adresser aux supporters ajacéens un rapide doigt d’honneur avec sa main droite. Olivier Miniconi, président du GFCA dénonce lui le comportement arrogant de Chapron en toute fin de match. "M.Chapron s'en est pris à notre directeur de l'organisation et de la sécurité, qui était à côté du banc des délégués, en lui disant : dégage, va voir le match en tribune", expliquait-il alors sur RMC.  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles