Balotelli victime d'insultes racistes à Dijon ?

L'attaquant niçois Mario Balotelli et l'arbitre Nicolas Rainville lors du match contre Dijon samedi 10 février.[PHILIPPE DESMAZES / AFP]

Ce samedi, lors du match perdu par Nice face à Dijon (2-3), le joueur aurait été victime de chants racistes.

En seconde période l'attaquant italien a reçu un carton jaune pour avoir provoqué les supporters du Dijon Football Côte-d'Or. Mais son club de Nice a immédiatement réagi, assurant que Mario Balotelli n'avait fait que réagir à des insultes racistes.

Le speaker du stade, quelques minutes après la sanction, s'est adressé au public, demandant que cessent «immédiatement» de tels propos, et confirmant ainsi la version des Niçois. 

En janvier 2017, Mario Balotelli s'était déjà insurgé sur les réseaux sociaux après un match contre Bastia lors duquel il avait entendu des insultes racistes : «Est-il normal que des supporters de Bastia fassent des cris de singe et des "ouh ouh" pendant tout le match et que personne dans les commissions de discipline ne dise rien ? Le racisme est-il légal en France ? Ou seulement à Bastia ?»

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles