JO 2018 : la championne du super-G refuse d'enlever son masque devant la presse

La championne en titre a bien accepté de se livrer au jeu des questions devant la presse. Mais elle l'a fait masquée[JAVIER SORIANO / AFP]

C'etait la grande surprise de cette nuit à Pyeongchang. La snowboardeuse tchèque Ester Ledecka a remporté l'épreuve de ski du super-G. Mais ce n'est pas que son titre qui a surpris.  

La championne en titre a bien accepté de se livrer au jeu des questions devant la presse. Mais elle l'a fait masquée !

En effet, lorsque un journaliste demande à la snowboardeuse pourquoi elle a gardé son masque, Ester Ledecka lui donne une raison inattendue.

«Je n'étais pas préparée comme les autres filles à accéder au podium, donc je ne porte pas de maquillage !», se justifie-t-elle. «C'est ma marque de fabrique», avait d'abord prétexté la Tchèque de 22 ans.

Déception pour Lindsey Vonn

La sportive s'est imposée de très peu (1 centième d'avance seulement) face à l'Autrichienne Anna Veith. Lindsey Vonn, quant à elle, ne parvient qu'à la 6e place, après une grosse erreur commise dans le final.

La toute jeune Française Tess Ledeux, 16 ans, représentait le meilleur espoir tricolore. Mais la championne du monde en titre de slopestyle en ski acrobatique est passée à côté de ses premiers Jeux olympiques après avoir été éliminée dès les qualifications. Manifestement déçue, la benjamine de la délégation française n'a pas souhaité s'exprimer devant la presse.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles