Le sans-faute se poursuit pour l'équipe de France

Les coéquipiers de Boris Diaw se sont sortis du piège belge.[Fred Marvaux/Icon Sport]

Après son succès étriqué vendredi contre la Russie à Strasbourg (75-74 a.p.), les coéquipiers de Boris Diaw ont battu la Belgique, dimanche, à Nancy (64-49) en éliminatoires de la Coupe du monde 2019. 

Mission accomplie pour l’équipe de France de basket. Si les Belges se sont longtemps accrochés au score, les hommes de Vincent Collet ont su accélérer au bon moment, à l’entame du 3e quart-temps, pour prendre ne plus être rattrapés.

Faire tourner en Bosnie et en Russie

Cette nouvelle victoire permet aux Tricolores, leaders du groupe E, de poursuivre leur sans-faute (4 succès en autant de rencontres) et surtout de valider d’ores et déjà leur qualification pour le second tour. Ils pourront aborder sereinement leurs déplacements en Bosnie et en Russie cet été.  

« L’objectif sera de gagner au moins un des deux derniers matches fin juin, si possible les deux, a confié le sélectionneur des Bleus. Cette équipe n’est pas toujours brillante, mais elle a du coeur. Elle a toujours mouillé le maillot. On s'est appuyé sur une défense globalement très bonne et meilleure qu'au championnat d'Europe l'été dernier. C'est très important car il faudra conserver ça. En juin on aura des possibilités offensives plus importantes avec le retour de nouveaux joueurs, mais il ne faut pas que ce soit au détriment de ce socle, cette marque de fabrique de l'équipe de France. J'ai le sentiment que beaucoup de joueurs vont vouloir venir. Mais à l'inverse je ne veux pas casser ce groupe qui a fait ces quatre matches, c'est un juste équilibre à trouver. On a une dynamique qui doit compter pour la suite. »

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles