PSG-OM, en quarts de finale de la Coupe de France : à quelle heure et sur quelle chaîne ?

Angel Di Maria devrait profiter de la blessure de Neymar pour être titulaire. Angel Di Maria devrait profiter de la blessure de Neymar pour être titulaire.[Dave Winter/Icon Sport]

Le PSG et l’OM se retrouvent, ce mercredi 28 février, en quarts de finale de la Coupe de France. La rencontre sera à suivre en direct et en intégralité à partir 21h05 sur France 3.

Le temps d’une soirée, la blessure de Neymar et les interrogations sur la durée de son indisponibilité seront mis de côté. Une chose est sûre, l’attaquant brésilien ne sera pas sur la pelouse du Parc des Princes pour les retrouvailles avec les Marseillais, trois jours seulement après son entorse de la cheville droite, qui a occasionné fissure du cinquième métatarsien, lors du succès parisien en championnat (3-0). Il sera également absent à Troyes, samedi, en championnat.

Le flou demeure, en revanche, sur sa présence, mardi prochain, pour le 8e de finale retour de la Ligue des champions contre le Real Madrid. D’autant qu’une possible opération a été avancée par certains médias brésiliens et espagnols. «Il n’y a pas de décision d’opération, on va voir comment ça évolue dans les jours qui viennent», a réagi, ce mardin, Unai Emery. Et pour éviter de connaître de nouveaux désagréments, à moins d’une semaine du rendez-vous capitale face au double champion d’Europe en titre, l’entraîneur parisien, qui sera également privé de Marquinhos (blessé) et Dani Alves (suspendu), va procéder à un turn-over.

«Je ne sais pas combien de changements on va faire, mais c’est clair qu’on va faire tourner», a confié Emery, qui devrait aligné Angel Di Maria à la place de Neymar. Preuve qu’il a été marqué, comme son groupe, par la blessure de son joueur vedette. Ce psychodrame autour du n°10 parisien pourrait même venir polluer les esprits des triples tenants du titre. A Marseille d’essayer d’en profiter pour mettre un terme à sa série noire de 16 matchs sans la moindre victoire (13 défaites, 3 nuls) face à son meilleur ennemi. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles