L'arbitrage vidéo officiellement autorisé

L'arbitrage-vidéo ne pourra intervenir que dans quatre situations bien spécifiques. [FRANCK FIFE / AFP]

L'arbitrage vidéo a été autorisé ce samedi 3 mars pour toutes les compétitions, y compris pour la Coupe du Monde en Russie, cet été.

Le recours à cette aide technologique a été adopté à l'unanimité par l'IFAB, l'instance garante des lois du jeu lié à la Fifa. 

L'arbitrage vidéo ne pourra intervenir que dans quatre situations bien spécifiques : après un but, pour un penalty, avant d'attribuer un carton rouge direct ou pour corriger une erreur d'identité d'un joueur sanctionné. 

En test depuis 2016

L'assistance vidéo à l'arbitrage (VAR) est testée dans plusieurs compétitions depuis mars 2016. Malgré quelques couacs, le bilan est positif. Reste désormais au corps arbitral international de se préparer au mieux à utiliser cette technologie en vue du Mondial en Russie

Outre la Coupe du monde, l'arbitrage vidéo sera également utilisé en championnats, notamment la Ligue 1 dès la saison prochaine, et en coupe. Toutefois, le président de l'UEFA, Aleksander Ceferin, a d'ores-et-déjà fait savoir qu'il ne pourra être utilisé lors de la Ligue des Champions 2018-2019. 

À suivre aussi

Football Coupe de France : Cherki ouvre à Lyon la porte des 8e
Le gardien d'Epinal Jérome Idir capte la balle lors du 16e de finale de Coupe de France face à la Saint-Pierroise, le 18 janvier 2020 à Epinal [JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP]
Football Coupe de France : Belfort croque Nancy, la Saint-Pierroise frôle l'exploit
Coupe de France : un club de la Réunion, petit poucet des 16e de finale
Football Coupe de France : un club de la Réunion, petit poucet des 16e de finale

Ailleurs sur le web

Derniers articles