Des supporters havrais envahissent la pelouse après la défaite contre Quevilly-Rouen

Le président du club havrais, l’Américain Vincent Volpe, a dénoncé une «situation inacceptable».[AFP]

Le derby normand de Ligue 2 opposant vendredi soir le Havre à Quevilly-Rouen (0-2) a donné lieu à un envahissement de terrain des supporters havrais.

Juste après le coup de sifflet final enterrant définitivement les infimes espoirs de remontada du HAC, des dizaines de fans havrais, manifestement mécontents de la prestation de leur équipe favorite, sont descendus des tribunes direction la pelouse du stade Océane venant d'être désertée par les acteurs de la rencontre.

Poursuivis par des stadiers et des agents de sécurité, les supporters ont tenté, en vain, de s’introduire dans le tunnel conduisant aux vestiaires des joueurs. C’est finalement l’arrivée sur la pelouse de CRS qui a pu apaiser les tensions.

Les fans du Havre avaient déjà tenté d’envahir le terrain à la 85e minute, juste après le but de Yannick Mamilonne, le 2e pour Quevilly-Rouen. Ils en avaient été empêchés par les membres du dispositif de sécurité déployé pour le match.

Le président du club havrais, l’Américain Vincent Volpe, a dénoncé une «situation inacceptable» et promis d’«analyser» les faits avant de «prendre des décisions». Le club s’expose par ailleurs à une lourde sanction de la LFP.

A l’issue de cette rencontre, Le Havre est 9e (47 points,) son rival (19e (28 points) au classement de la Ligue 2.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles