Hommage du peloton à Michael Goolaerts mort sur Paris-Roubaix

Passé professionnel en 2014, le Belge avait encore un palmarès vierge au haut niveau.[AFP]

L'annonce de la mort dimanche soir de Michael Goolaerts, accidenté pendant Paris-Roubaix, a bouleversé le peloton qui saluait la mémoire lundi matin du coureur belge de 23 ans de l'équipe Véranda's Willems.

Goolaerts avait été retrouvé inanimé au sol sur le deuxième des 29 secteurs pavés de la course. Rapidement secouru, il avait été héliporté à Lille où le cycliste avait été hospitalisé en urgence.

Passé professionnel en 2014, le Belge avait encore un palmarès vierge au haut niveau. Il avait abandonné la semaine dernière sur le Tour des Flandres et comptait vingt jours de course depuis le début d'année.

Son décès rappelle celui d'un autre jeune cycliste belge, Daan Myngheer, mort subitement à 22 ans, à la fin du mois de mars 2016, suite à un accident cardiaque lors du Critérium international en Corse.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles