Turquie : l'entraîneur du Besiktas blessé en plein match par un supporter adverse

Senol Günes est sorti vendredi 20 avril de l'hôpital après avoir été touché au crâne par un jet de projectile lors du derby entre le Fenerbahçe et le Besiktas Istanbul.[STRINGER / AFP]

Senol Günes, l'entraîneur du Besiktas Istanbul, a quitté ce vendredi l'hôpital où il avait été admis après avoir été blessé lors du derby très mouvementé entre son équipe et le Fenerbahçe.

Jeudi, le match avait été interrompu après que l'entraîneur s'était effondré à la 57e minute, touché par un briquet lancé des tribunes, d'après les médias turcs. Il tentait de calmer un de ses remplaçants, Tolga Zengin, qui se disputait avec des supporters du Fenerbahçe.

Après des minutes de chaos, Senol Günes avait été pris en charge dans les vestiaires, où il avait reçu en urgence cinq points de suture sur le haut du crâne, par le personnel médical du Besiktas Istanbul.

Un match ponctué d'incidents

Une trentaine de personnes, dont le lanceur présumé du projectile qui a touché l'entraîneur, ont été arrêtées. La plupart d'entre elles ont été relâchées, mais l'homme soupçonné d'avoir lancé le briquet, est toujours en garde à vue.

Interpellée par de nombreux internautes sur les réseaux sociaux réclamant des sanctions contre le Fenerbahçe, qui accueillait la rencontre, la Fédération turque de football se réunira mercredi pour décider d'éventuelles sanctions.

Le match avait été ponctué d'incidents en première mi-temps, notamment avec l'expulsion du défenseur du Besiktas, Pepe, après un tâcle rude sur un adversaire. La première période avait également été interrompue pendant cinq minutes en raison de jets de projectiles contre les joueurs du Besiktas tirant les corners.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles