Ligue Europa : l'OM se méfie du piège autrichien qui l'attend

En phase de poules, les hommes de Rudi Garcia n’étaient pas parvenus à battre Salzbourg, ni à inscrire le moindre but au cours de leurs deux oppositions (1-0 en Autriche, 0-0 au Vélodrome).[Alexandre Dimou/Icon Sport]

Un peu plus de trois cents kilomètres séparent Marseille du Groupama Stadium de Lyon, qui accueillera la finale de la Ligue Europa le 16 mai prochain. Mais pour s’y rendre, il reste deux rencontres à disputer face à Salzbourg pour l’OM. 

Et pour disputer sa 3e finale de C3, il faudra d’abord bien négocier jeudi soir, dans un stade Vélodrome plein à craquer, et qui s'annonce bouillant. Car si, sur le papier, les Marseillais semblent armés pour passer l’obstacle (malgré les absences de Steve Mandanda et Hiroki Sakaï), les Autrichiens ont prouvé depuis le début de la compétition qu’il ne fallait pas les prendre à la légère. 

Si certains supporters olympiens se voient déjà atteindre la finale après un tirage plutôt favorable (l’autre demie verra l’Atletico Madrid affronter Arsenal), il n’en reste pas moins que Salzbourg a éliminé le Borussia Dortmund et la Lazio Rome.

Muets en phase de poules

Sans oublier qu’en phase de poules, les hommes de Rudi Garcia n’étaient pas parvenus à les battre, ni à inscrire le moindre but au cours de leurs deux oppositions (1-0 en Autriche, 0-0 au Vélodrome). «Cette équipe nous a posé des problèmes, a rappelé Valère Germain. Comme dit le coach, je pense qu’ils sont plutôt favoris.»

Les coéquipiers de Morgan Sanson devront avoir le même état d’esprit que lors du quart de finale retour contre le RB Leipzig. Portés par son bouillant public, ils avaient réussi à retourner la situation pour se qualifier (5-2). A eux de prolonger le plaisir. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles