Montpellier-Saint-Etienne, 35e journée de Ligue 1 : à quelle heure et sur quelle chaine ?

Rémy Cabella et les Verts peuvent espérer terminer à la 5e place du championnat. Rémy Cabella et les Verts peuvent espérer terminer à la 5e place du championnat.[Romain Biard/Icon Sport]

En pleine résurrection, Saint-Etienne se déplace, ce vendredi 27 avril, à Montpellier en ouverture de la 35e journée de Ligue 1. La rencontre est à suivre en direct et en intégralité à partir de 20h45 sur Canal+ Sport et beIN SPORTS 1.

Si le championnat avait commencé au mois de janvier, Saint-Etienne occuperait la 3e place de Ligue 1, derrière le PSG et l’OM, et bataillerait pour une place en Ligue des champions. Mais c’est une qualification en Ligue Europa que le club forézien vise en cette fin de saison avant son déplacement dans l’Hérault. Et ce n’est déjà pas si mal. Même inespéré pour des Verts seulement 16es avec un point d’avance sur la zone de relégation à la trêve.

L’arrivée de Jean-Louis Gasset sur le banc et un mercato hivernal judicieux (Neven Subotic, Yann M'Vila, Mathieu Debuchy…) ont métamorphosé cette équipe stéphanoise, invaincue depuis la fin du mois de janvier. Elle reste sur une série de douze matchs sans défaite, qui lui a permis d’opérer un redressement spectaculaire pour remonter à la 6e place à un point de Nice et de rêver d’Europe la saison prochaine. Et ce rêve pourrait prendre encore un peu plus d’ampleur en cas de nouveau succès contre un concurrent direct. 

«Nous avons un nouvel objectif, nous savons que ça sera un match compliqué face à la deuxième meilleure défense du championnat, mais nous allons essayer de faire un résultat pour nous rapprocher de la 5e place. On veut tout faire pour continuer à gagner et on sait qu’avec une victoire on les mettra bien derrière nous», a confié Rémy Cabella, qui mettra les émotions de côté face à son ancienne équipe. Mais il n’est pas simple de s’imposer à La Mosson cette saison. «On est des compétiteurs, on veut gagner les matchs, même si La Mosson est un stade difficile. Paris, Monaco, Marseille et Lyon n’y ont pas gagné», a déclaré Gasset. Mais ces Verts ont déjà démontré qu’ils étaient capables de tout…

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles