Australie, Pérou, Danemark... où en sont les adversaires des Bleus ?

Le Pérou a enchaîné deux victoires probantes face à des pays européens.[Avalon / Icon Sport]

Les futurs rivaux des Bleus en phase de poules de la prochaine Coupe du monde étaient également sur le pont lors de la trêve internationale.

Et ces derniers en ont profité pour envoyer un message aux hommes de Didier Deschamps à quelques mois de les rencontrer lors du Mondial 2018

L'Australie future surprise ?

A commencer par le premier adversaire de l’équipe de France, l’Australie. Les Socceroos ont réussi une belle performance en tenant en échec la Colombie (0-0), après avoir perdu face à la Norvège (4-1). Des Colombiens qui venaient de battre la France (2-3). Supposée être la formation la plus friable du groupe des Tricolores, l’équipe du vétéran Tim Cahill ne devra surtout pas être prise à la légère.

Le Pérou confirme 

Tout comme le Pérou qui a sûrement fait la plus belle impression lors de ses rencontres amicales. De retour dans un Mondial pour la première fois depuis trente-six ans, Jefferson Farfán et les Péruviens ont enchaîné deux victoires probantes face à des pays européens. Une première contre la Croatie (2-0) avant de s’offrir, facilement, l’Islande (3-1). Pas de quoi rassurer les coéquipiers d’Hugo Lloris qui ont du mal face aux formations sud-américaines. 

Le Danemark solide

Et ce n’est pas la perspective d’affronter le Danemark qui pourrait les rassurer. Emmenés par leur maître à jouer, Christian Eriksen, les Danois sont d’abord venus à bout du Panama (1-0) avant d’afficher leur solidité défensive face au double champion d’Amérique du Sud en titre, le Chili (0-0). Le staff technique de l’équipe de France est prévenu, il faudra bien préparer ces rendez-vous. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles