Le hockeyeur Brad Marchand sommé d'arrêter de lécher le visage de ses adversaires

Le joueur avait déjà embrassé l'un de ses adversaires. [Maddie Meyer / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]

La National Hockey League (NHL) a officiellement demandé à Brad Marchand, ailier canadien des Bruins de Boston, d'arrêter de lécher le visage de ses adversaire. Dans le cas contraire, le joueur pourrait écoper d'une sanction. 

«Colin Campbell (l'un des vice-présidents de la NHL) s'est entretenu avec Brad Marchand et le manager général des Bruins Don Sweeney ce samedi» 5 mai, a indiqué la ligue sur Twitter. «La NHL a clairement indiqué au joueur que son comportement de la veille était inacceptable et qu'en cas de récidive dans le futur, cela sera traité comme une infraction au code disciplinaire», ont-ils ajouté. 

La veille, pendant un match contre Tampa Bay, Brad Marchand avait léché le visage de l'attaquant Ryan Callahan pendant une altercation musclée.

«Il m'a frappé quatre fois au visage, on était de plus en plus près l'un de l'autre», s'est justifié le joueur canadien à la fin de la rencontre, remportée par les Lightning de Tampa Bay. «Il n'y a absolument pas de place pour ça dans notre sport, je ne comprends pas», a déclaré Jon Cooper, entraîneur de Tampa Bay, au New York Times

Au premier tour, Brad Marchand avait fait un geste similaire, semblant lécher Leo Komarov, joueur des Maple Leafs de Toronto. Pendant un autre match en novembre, il l'avait embrassé sur la joue.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles