Ligue Europa : l'OM veut aller au bout de son rêve

Les coéquipiers de Florian Thauvin devront réussir le match parfait et profiter du moindre espace disponible pour faire la différence.[Alexandre Dimou/Icon Sport]

Un exploit pour entrer dans l’histoire. Voilà ce qu’il faudra à cet Olympique de Marseille, ce mercredi soir, lors de la finale de la Ligue Europa qui l’opposera à l’Atlético de Madrid. 

Au Groupama Stadium de Lyon qui affichera complet, l’affaire s’annonce assez compliquée face à l’armada espagnole emmenée par ses stars : Antoine Griezmann, Diego Costa, Jan Oblak, Saul Niguez… pour ne citer qu’eux.

Néanmoins, pour sa troisième finale de C3 - sa cinquième en Coupe d’Europe -, le club phocéen compte bien tout mettre en œuvre pour déjouer les pronostics. «Ils auront beaucoup de forces sur le terrain, a confié Rudi Garcia. On n’aura pas beaucoup de chances de l’emporter mais le peu de chance que l’on a, on va le jouer à fond parce que notre objectif c’est de gagner.»

A jamais les premiers ?

Face aux doubles vainqueurs de la compétition (2010 et 2012) qu’ils n’ont jamais battus (1 défaite, 1 nul), les coéquipiers de Florian Thauvin devront réussir le match parfait et profiter du moindre espace disponible pour faire la différence. Car en face, les Colchoneros, deuxièmes de Liga, s’en donneront à coeur joie pour faire parler leur redoutable efficacité. A l’entraîneur olympien, souvent à la peine face aux grosses écuries cette saison (PSG, Monaco, Lyon), de trouver la bonne solution pour vaincre la formation du fantasque Diego Simeone. 

«C’est l’une des meilleures défenses d’Europe, a indiqué Adil Rami. Ce ne sera pas facile, ça se jouera au mental.» Et sur un match, tout est possible. Surtout avec cette équipe. Battu l’or de ses deux premières tentatives (en 1999 contre Parme et en 2004 contre Valence), l’OM espère ainsi réussir à briser le signe indien pour, de nouveau, faire honneur à son légendaire : A jamais les premiers.  

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles