Roland-Garros 2018 : Caroline Garcia meilleur espoir tricolore ?

Caroline Garcia avait atteint les quarts de finale l'année dernière. Caroline Garcia avait atteint les quarts de finale l'année dernière.[Ansa / Icon Sport]

Caroline Garcia est prête à déployer ses ailes. Quart de finaliste l’année dernière, elle sera très attendue, ce mardi, pour son entrée dans le tournoi contre la Chinoise Ying-ying Duan

Et si elle a débarqué à Paris, en fin de semaine dernière, presque incognito au terme d’un vol Lyon-Paris, où une seule personne l’a reconnue, c’est bien sur elle que l’ensemble des regards seront tournés en ce début de quinzaine.

La n°1 française concentre la majeure partie des espoirs tricolores, tableaux masculins et féminins confondus, au regard de son statut de tête de série n°7, de son début de saison et d’une préparation sur ocre aboutie en se hissant jusqu’en demi-finales à Stuttgart et à Madrid, puis en quarts de finale à Rome. «De toute évidence, c’est une opportunité d’être ici dans les 10 meilleures joueuses mondiales», a-t-elle confié.

Et si elle n’a pas toujours été à son aise sur la terre battue parisienne les années précédentes, Garcia a su exorciser ses craintes pour mieux appréhender l’environnement et les attentes suscitées. «C’est un tournoi où j’ai eu des difficultés dans le passé. Mentalement, je n’ai toujours réussi à rester fraîche et positive. L’année dernière, j’ai réussi à mieux gérer tout cela. Je vais me servir de cette expérience», a-t-elle assuré.

De quoi lui permettre de nourrir de sérieuses ambitions dans un tournoi féminin encore une fois très ouvert. «Il y a des opportunités à saisir, il n’y a pas une favorite plus que l’autre je pense. Étant dans le top 10, j’ai mes chances aussi», a clamé Garcia sans trop vouloir se projeter malgré tout. «Il y a beaucoup de matchs avant. De nombreuses choses peuvent se passer. Je suis concentrée sur mon premier tour.» Avec un décollage prévu contre la Chinoise Ying-ying Duan.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles