Roland-Garros 2018 : La tête à l'envers pour Monfils ?

Demi-finaliste en 2008, Gaël Monfils traverse une période de doutes. Demi-finaliste en 2008, Gaël Monfils traverse une période de doutes.[Dave Winter/Icon Sport]

A chaque fois qu’il rentre sur le court ces dernières temps, Gaël Monfils n’est pas confronté à un, mais plusieurs adversaires. Ce sera encore le cas, ce mardi, au moment d’affronter Martin Klizan au 2e tour.

Pour espérer venir à bout du Slovaque, il devra également surmonter un physique et un mental, qui ne cessent de lui jouer des tours. Pas plus tard que dimanche, pour son entrée dans le tournoi, avec des maux de ventre et des douleurs au dos toujours présentes, mais aussi des moments de flottements qui auraient pu lui être préjudiciable. «Ce n’est pas la meilleure période dans ma vie de jeune homme. Mais je m'accroche comme je peux. Je pourrais dire que je suis au top de ma forme physiquement et bien dans ma tête, mais ce n’est pas le cas», a-t-il confié sans détour.

Au point d’envisager des changements dans les jours à venir avec la volonté d’étoffer son staff afin de se remettre d’aplomb. Sa situation est d’autant plus regrettable qu’il n’est pas totalement mécontent de son jeu. «Je tape bien la balle mais la tête n’y est pas», a-t-il regretté. Mais s’il aurait pu baisser ailleurs, il est bien décidé à s’accrocher pour poursuivre l’aventure dans son tournoi fétiche qu’il rêve toujours de remporter

«Roland-Garros, c'est différent, il y a un peu de magie. Je ne me sens pas au top mais j'y crois», a insisté Monfils, qui n’aurait pas d’autre choix que de monter en puissance contre un Klizan imprévisible. «Il va falloir tout de suite avoir un gros niveau, le maintenir. Est-ce que je vais réussir, c'est la question.» La réponse est attendue dans la journée.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles