Finales NBA : le Game 1 pour les Warriors, James éblouissant

LeBron James aurait dû bénéficier d'une faute en sa faveur en fin de match. [AFP]

Porté par un colossal LeBron James, Cleveland a bien failli créer l'exploit dès le Game 1 des finales NBA en poussant Golden State jusqu'à la prolongation, avant de s'incliner (124-114).

Malgré la courte défaite de son équipe, James, qui dispute sa 8e finale consécutive, a ébloui de sa classe l'Oracle Arena avec ses 51 points marqués. Une prestation remarquable, en atteste cette statistique : avant lui, seuls 5 joueurs étaient parvenus à atteindre ou dépasser la barre des 50 points dans un match de finale NBA.

Ce Game 1 a été marqué par une polémique résultant d'une décision du corps arbitral controversée, prise à 36 secondes de la fin du temps réglementaire. Alors qu'ils avaient dans un premier temps signalé un passage en force de Durant sur James, les arbitres sont, de façon surprenante, revenus sur leur décision pour finalement accorder deux lancers francs à KD. «Je n'ai jamais été aussi certain de ma carrière, de ma vie, qu'il y avait faute sur moi», déplorait la star des Cavaliers en conférence de presse. 

La fin de match fut marquée par une violente altercation entre Draymond Green et Tristan Thompson. Le pivot de Cleveland pourrait s'en mordre les doigts en écopant d'une grosse amende, voire d'une suspension.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles