Le XV de France laminé en Nouvelle-Zélande 52 à 11 en ouverture des tests de juin

[Anthony Dibon/Icon Sport]

Les Bleus sortent laminés 52 à 11, de ce premier match test contre la Nouvelle-Zélande à l'Eden Park d'Auckland.

Cette défaite porte à douze le nombre de revers consécutifs des Bleus face aux doubles champions du monde en titre, avant les deux autres test-matches, samedi prochain à Wellington puis le 23 juin à Dunedin.

Le score reflète l'écart de niveau entre les deux nations : la France, qui voulait selon les mots de son sélectionneur Jacques Brunel «rivaliser» avec les All Blacks, est encore loin d'eux. 

Voilà Brunel et ses joueurs ramenés à la douloureuse réalité après un Tournoi des six nations encourageant. Le travail à accomplir jusqu'à la Coupe du monde 2019 au Japon s'annonce colossal.

Dans le Tournoi, ils avaient battu l'Angleterre et été passés tout proche d'un succès au pays de Galles grâce à leur état d'esprit irréprochable et leur solidité défensive. 

Cette même défense a cette fois cédé dans les grandes largeurs samedi à l'Eden Park d'Auckland (la touche a également failli avec cinq lancers perdus), où les Néo-Zélandais sont invaincus depuis 41 matches désormais et la venue de la France en juillet 1994.

Les Bleus, privés de quelques pièces-maîtresses (le capitaine Guilhem Guirado, Wenceslas Lauret, Yacouba Camara, Sébastien Vahaamahina), ont ainsi encaissé neuf essais, dont huit dans la dernière demi-heure! Où ils ont été balayés comme des fétus de paille (80% de taux de réussite au plaquage seulement).

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles