Rafael Nadal roi de la terre et de Roland-Garros

Rafael Nadal a remporté son onzième Coupe des Mousquetaires. Rafael Nadal a remporté son onzième Coupe des Mousquetaires.[Dave Winter/Icon Sport]

Rafael Nadal est solidement accroché à son trône. Celui-là même qui fait de lui le roi de la terre battue et de Roland-Garros. Et la passation de pouvoir attendra encore au moins un an, voire même quelques années.

Car, à 32 ans, l’Espagnol a donné une nouvelle leçon, ce dimanche, à Dominic Thiem, présenté justement comme l’un de ses possibles héritiers, pour décrocher sa onzième couronne à la Porte d’Auteuil (6-4, 6-3, 6-2). L’Autrichien était pourtant le seul joueur à avoir fait plier le Majorquin sur sa surface fétiche, à Rome en 2017 et à Madrid il y a un mois, et avait «un plan» pour renverser le maître incontesté des lieux.

Mais le Taureau de Manacor devient plus que jamais cette bête féroce assoiffée de victoires lorsque l’odeur de l’ocre parisienne se fait sentir. Cette «undecima» en est une nouvelle démonstration pour un Rafael Nadal toujours aussi majestueux. Elle n’a peut-être pas la même saveur, ni la même portée que sa devancière l’année dernière tant elle était attendue avant le début de la quinzaine.

Mais elle installe encore un peu plus le n° 1 mondial dans l’histoire du tennis, en même temps qu’elle le rapproche de seulement trois longueurs du record de trophées en Grand Chelem de Roger Federer (20) avec un 17e Majeur empoché. «C’est incroyable, je ne peux pas décrire ce que je ressens. Ce n’était même pas un rêve de gagner onze fois ici, parce que c’est impensable», a-t-il réagi à l’issue de son sacre. Le roi Rafael Nadal n’est pas mort, vive le roi !

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles