Coupe du monde 2018 : que la fête commence !

La Russie accueille les meilleures nations au monde pendant un mois.[Sputnik / Icon Sport]

La Russie accueille, pendant un mois, le gratin du football. Trente-deux nations qui rêvent de triompher le 15 juillet. 

Qui sera le prochain tsar ? Le coup d’envoi de la 21e Coupe du monde de football de l’Histoire sera donné, jeudi, à Moscou. Si la première affiche opposant la Russie, pays hôte, à l’Arabie Saoudite, au stade Loujniki – qui accueillera aussi la finale, le 15 juillet prochain – ne fera pas forcément rêver tous les fans de football, cette édition s’annonce toutefois très prometteuse. 

Des favoris en nombre

Il faut dire que dès demain, les aficionados se régaleront devant le match Portugal-Espa­gne, exacerbé par le renvoi du sélectionneur espagnol, Julen Lopetegui. De quoi entrer de plain-pied dans cette compétition avec deux prétendants au sacre. Et ils ne seront pas les seuls. Allemagne, Brésil, Espagne, France, Argentine… rarement un Mondial n’a semblé compter autant de favoris. Et que dire des nombreuses équipes qui peuvent créer la surprise (Belgique, Angleterre, Uruguay). La course à la succession de l’Allemagne, championne du monde quatre ans plus tôt au Brésil, en battant l’Argentine (1-0 a.p.) se révèle très ouverte.

Evidemment, la formation la plus attendue sera le Brésil. Après le tremblement de terre enregistré à domicile en 2014 – élimination en demi-finale face aux Allemands sur le score historique de 7-1 –, la sélection auriverde ne visera rien d’autre qu’une sixième étoile. «J’ai cette nouvelle chance de devenir champion du monde, avait confié Neymar. C’est un rêve depuis tout petit, c’est mon objectif principal.»

Une pléiade de stars

Devant des centaines de milliers de supporters venus du monde entier, le tout sous haute surveillance, le prodige du PSG ne sera pas le seul à avoir ce rêve en tête. Les stars seront nombreuses cette année. S’il faudra faire sans les Italiens et les Néerlandais, les fans pourront voir à l’œuvre Cristiano Ronaldo, qui visera le doublé avec le Portugal après avoir glané l’Euro 2016. L’autre meilleur joueur de la planète, Lionel Messi, sera très attendu, lui qui n’a jamais rien gagné avec l’Argentine. 

Si l’équipe de France s’appuiera sur Antoine Griezmann et le phénomène Kylian Mbappé, la Belgique aura, elle, Kevin De Bruyne, et l’Espagne pourra compter sur Andres Iniesta. Meilleur buteur en 2014, James Rodriguez (Colombie) sera de la partie, tout comme le meilleur joueur de la saison en Premier League, Mohamed Salah (Egypte). Sans oublier Robert Lewandowski (Pologne) ou Sadio Mané (Sénégal). De quoi saliver d’avance. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles