Coupe du monde 2018 : faut-il être inquiet pour Samuel Umtiti ?

Samuel Umtiti connait une année 2018 compliquée sous le maillot bleu. Samuel Umtiti connait une année 2018 compliquée sous le maillot bleu.[Anthony Dibon/Icon Sport]

Il en fallait plus pour lui faire perdre son humour et son autodérision. Quelques heures après la rencontre, Samuel Umtiti s’est amusé sur les réseaux sociaux de sa main qui a offert le penalty égalisateur à l’Australie (2-1).

Elle aurait pourtant pu être lourde de conséquences pour l’équipe de France sans le but contre son camp d’Aziz Behich. Ce «mauvais réflexe», comme il l’a qualifié, est surtout venu rappeler que le défenseur du FC Barcelone connaît une année 2018 compliquée sous le maillot bleu. Déjà coupable d’avoir provoqué un penalty, en mars dernier, en amical contre la Colombie, il avait été impliqué, quelques jours plus tard, sur le but russe à Saint-Pétersbourg avant de livrer deux nouvelles prestations décevantes contre l’Italie puis les Etats-Unis.

Cette fragilité de l’ancien lyonnais, en délicatesse avec son genou droit depuis plusieurs semaines et encore ménagé ce lundi, n’est pas sans effet sur une défense tricolore trop souvent prise à défaut avec sept buts encaissés lors des six derniers matchs même s’il ne peut être jugé pour seul responsable.

Son statut n’est, pour l’heure, pas remis en cause et il devrait à nouveau être associé à Raphaël Varane dans l’axe, jeudi, pour affronter le Pérou. Surtout que Presnel Kimpembe, son remplaçant supposé, n’a qu’une faible expérience en sélection (35 minutes). Mais il ferait mieux de retrouver au plus vite toute sa sérénité et sa solidité. Aussi bien pour lui que pour l’équipe de France.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles