Coupe du monde 2018 : Les Bleus enfin d'attaque face au Pérou ?

Les hommes de Didier Deschamps vont devoir montrer un visage plus séduisant que face à l’Australie. Les hommes de Didier Deschamps vont devoir montrer un visage plus séduisant que face à l’Australie.[Anthony Dibon/Icon Sport]

Si le match se jouait dans les tribunes, la France n’aurait aucune chance avec ses 2 000 supporters contre les 20 000 fans du Pérou attendus, ce jeudi après-midi (17h), dans les tribunes de la Iekaterinbourg Arena d’une capacité de 35 000 places.

Sur la pelouse, ce sera une toute autre histoire, même si la «Blanquirroja» a les atouts pour mettre en difficulté des Bleus loin d’avoir convaincu lors de leur entrée en lice contre l’Australie. S’ils ont eu le mérite de s’imposer pour leur début dans la compétition, où d’autres prétendants se sont cassé les dents, Antoine Griezmann et ses coéquipiers ont connu une mise en route plus que poussive et n’ont pas franchement rassuré.

«La manière reste à améliorer, a reconnu, mercredi, Hugo Lloris, qui fêtera sa 100e sélection sous le maillot tricolore. On a conscience des difficultés qu’on a rencontrées face aux Australiens.» En particulier dans l’animation offensive, avec un manque criant de lien entre le milieu et l’attaque.

Ces difficultés devraient pousser Didier Deschamps à revenir aux fondamentaux avec les retours de Blaise Matuidi dans l’entrejeu et d’Olivier Giroud à la pointe de l’attaque pour prendre le dessus sur une équipe péruvienne séduisante malgré son revers inaugural (1-0) et condamnée à s’imposer pour garder un espoir de qualification.«On peut et on doit faire mieux pour obtenir le même résultat.» Et ainsi s’affirmer comme un solide prétendant tout en s’ouvrant les portes des 8es de finale en cas de nouveau succès, conjugué à une victoire ou nul du Danemark contre l’Australie un peu plus tôt.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles