Coupe du monde : un exploit espéré pour le Maroc face au Portugal

Medhi Benatia et les Marocains n’ont plus le droit à l’erreur.[Newspix / Icon Sport]

Le Maroc n’a plus le choix. Battue par l’Iran (0-1), vendredi dernier, pour son entrée en lice dans cette Coupe du monde, la formation chérifienne est déjà dos au mur et se voit dans l’obligation de s’imposer, mercredi, face au Portugal.

Car en cas de défaite, les coéquipiers de Younès Belhanda et Mbark Boussoufa verront leur aventure en Russie d’ores et déjà terminée, surtout si l’Espagne bat les Iraniens dans la soirée. «On n’a pas le temps de s’apitoyer sur notre sort, bien sûr qu’on doit réagir, a souligné Hervé Renard. Il faut être prêt à combattre.»

Comme en 1986 ?

Reste que la tâche ne s’annonce pas aisée face aux champions d’Europe, emmenés par un Cristiano Ronaldo en très grande forme. Auteur d’un triplé face aux Espagnols, CR7 sera le principal danger pour les Lions de l’Atlas, qui disputent leur premier Mondial depuis vingt ans.

Pour réussir à mettre à mal les Lusitaniens, le technicien français devrait d’ailleurs effectuer quelques changements dans son onze de départ. Cela sera-t-il suffisant pour réitérer l’exploit de juin 1986 lorsqu’à Mexico, le Maroc avait renversé le Portugal (3-1), se qualifiant ainsi pour le 2e tour de la Coupe du monde. 

«C’est une finale, a confié Nabil Dirar. Le public marocain sera nombreux. Nous allons tout faire pour gagner. On a envie de faire quelque chose de beau.» Et avec les nombreuses surprises depuis le début de la compétition, tout est possible. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles