Virée des Républicains, Virginie Calmels trouve ses affaires dans un carton à l'accueil

Virginie Calmels a trouvé ses affaires dans un carton.[PHILIPPE DESMAZES / AFP]

La direction des Républicains ne s'est pas montrée particulièrement élégante avec Virginie Calmels. Exclue du parti dimanche, la désormais ex-numéro deux de Laurent Wauquiez s'est vue interdire mardi l'accès à son bureau situé au siège du parti, rue de Vaugirard. Pire, elle a retrouvé ses affaires dans un carton laissé à l'accueil.

Officiellement, Virginie Calmels est pourtant encore membre des Républicains. Mais comme l'a rapporté le JDD, lorsqu'elle est arrivée sur place vers 16h, elle a constaté que son badge donnant accès au parking avait été désactivé.

C'est ensuite qu'elle a découvret ses affaires personnelles, dont des tableaux et dessins de ses enfants, entassés dans un carton posé sur le comptoir de l'accueil. Son nom était écrit dessus à la main.

Mais la tentative d'humiliation ne s'est pas arrêtée là. Lorsque Virginie Calmels a tenté de se rendre à son bureau, un vigile lui a barré la route, l'empêchant d'accéder aux ascenseurs. Levant au passage le doute, s'il y en avait encore un, en indiquant qu'il agissait « sous ordre de la direction ».

Virginie Calmels a confirmé elle-mêem les informations du JDD via Twitter.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles