Coupe du monde 2018 : aux Bleus de terminer le travail contre le Danemark

Si les hommes de Didier Deschamps, déjà qualifiés pour les 8es de finale, ne seraient évidemment pas contre voir l’histoire se répéter en Russie, l’objectif, ce mardi, est avant tout d’assurer la première place de leur groupe.[AFP]

L’équipe de France a une drôle d’habitude avec le Danemark : à chaque fois que les Tricolores ont battu les Scandinaves en phase de groupes d’une grande compétition, ils ont été sacrés, que ce soit aux championnats d’Europe 1984 et 2000, et à la Coupe du monde 1998.

Si les hommes de Didier Deschamps, déjà qualifiés pour les 8es de finale, ne seraient évidemment pas contre voir l’histoire se répéter en Russie, l’objectif, ce mardi, est avant tout d’assurer la première place de leur groupe.

Une manière de bénéficier d’un prochain tour supposé plus abordable, tout en évitant la Croatie, et d’espérer revenir au stade Loujniki, théâtre de la finale le 15 juillet. Et si un match nul suffit, qualifiant dans le même temps les Danois, seule la victoire les intéresse.

«Jamais je ne dirais à mon équipe qu’on joue pour le nul, a assuré, hier, le sélectionneur. Je veux que mon équipe rentre sur le terrain sans la moindre ambiguïté : faire tout pour gagner ce match.» Pour remplir cette mission, il devrait modifier son onze de départ dans les grandes largeurs, avec pas moins de six changements attendus par rapport au match contre le Pérou, dans l’optique de laisser souffler certains joueurs et d’offrir du temps à d’autres, mais aussi de se donner des options supplémentaires pour la suite de la compétition

«Ce match me permet de gérer mon groupe et de répartir un peu le temps de jeu, a indiqué le patron des Bleus. Mais l’essentiel pour moi est de mettre une équipe compétitive par rapport à notre objectif». Aux Djibril Sidibé, Presnel Kimpembe ou autres Thomas Lemar de ne pas se manquer.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles