Coupe du monde 2018 : l'Allemagne est sous pression face à la Corée du Sud

Incapables de prendre le contrôle d’une rencontre depuis le début de la compétition, les Allemands sont encore loin de leur niveau d’il y a quatre ans.[AFP]

C’est au diesel que l’Allemagne a commencé sa Coupe du monde. Surpris lors de leur entrée en lice par le Mexique (1-0), les champions du monde en titre ont difficilement relevé la tête en battant la Suède (2-1), grâce à un coup franc de Toni Kroos dans les ultimes instants de la partie.

Avec trois points au compteur, les hommes de Joachim Löw doivent désormais battre la Corée du Sud, mercredi, mais également compter sur un nul ou une défaite de la Suède face au Mexique dans le même temps pour se hisser en huitièmes de finale.

La Corée du Sud peut encore se qualifier

Toutefois la Mannschaft peut aussi composter son ticket en cas de victoire par deux buts d’écart. Quoiqu’il en soit, les coéquipiers de Timo Werner seront également attendus sur leur prestation globale.

Incapables de prendre le contrôle d’une rencontre depuis le début de la compétition, les Allemands sont encore loin de leur niveau d’il y a quatre ans. «Je crois que ce qui s’est passé (face à la Suède) va avoir un effet», a assuré le gardien et capitaine Manuel Neuer. La sélection allemande devra toutefois se méfier d’une Corée du Sud, qui ne comptent aucun point mais qui peut toujours espérer se qualifier en cas de succès. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles