Coupe du monde : Neymar et le Brésil prennent de la hauteur

Neymar, buteur et passeur face aux Mexicains.[Sputnik / Icon Sport]

Enfin un favori qui tient la route. Alors que les surprises sont légion depuis le début de la compétition (éliminations de l’Allemagne, de l’Espagne), le Brésil a lui répondu présent en s’imposant face au Mexique, lundi, en huitièmes de finale (2-0). 

A la différence des Allemands, battus par ces Mexicains lors de leur entrée dans ce Mondial (1-0), les hommes de Tite ont su faire le dos rond pendant la première demi-heure de jeu face aux assauts adverses, avant de commencer à reprendre le dessus dans cette rencontre très animée et haute en intensité.

Neymar fait la différence

Et c’est sur un éclair de génie de Neymar que la Seleçao a trouvé l’ouverture. Au départ de l’action, la star du PSG a éliminé trois joueurs d’une talonnade pour Willian, puis s’est retrouvée à la conclusion à la suite d'un centre du milieu de Chelsea (51e). Après ce deuxième but dans la compétition, «Ney» a alors endossé l’habit de passeur décisive pour Firmino, entré en jeu quelques minutes auparavant (88e). 

Suffisant pour éliminer une nouvelle fois El Tri, qui voit son aventure s’arrêter à ce stade de la compétition pour la septième fois consécutive. «Nous avons montré que nous savions souffrir pour l’emporter, a analysé Neymar. C’était un match très difficile. Je suis très content de ma performance, mais encore plus de la victoire de l’équipe.» De quoi envoyer un message aux autres équipes : le Brésil compte bien décrocher sa sixième étoile. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles