Tony Parker quitte les San Antonio Spurs pour les Charlotte Hornets

Tony Parker n'évoluera plus sous le maillot des Spurs.[Chamid / Icon Sport]

La fin de dix-sept ans d’histoire commune. L’emblématique meneur de jeu français quitte les Spurs de San Antonio pour rejoindre les Charlotte Hornets, où il retrouvera son compatriote, Nicolas Batum.

Dix-sept saisons, quatre titres de champion NBA, un titre de MVP (meilleur joueur) des finales, une dynastie entrée dans la légende de la ligue : Tony Parker est une légende à San Antonio.

Le meneur de jeu, meilleur joueur de l’histoire du basket français, s’est engagé pour deux saisons et dix millions de dollars. Nicolas Batum avait vendu la mèche un peu plus tôt dans la journée, avec un tweet transparent, accompagné de deux drapeaux français : «Numéro 9, je te vois bientôt à Buzz City, mon frère».

«Ça n'a pas été une décision facile à prendre. J'ai vraiment hésité, c'est pour cela que j'ai pris mon temps. Tout le monde connaît mon amour pour les Spurs, mon club. Mais je suis excité aussi par ce nouveau challenge avec Charlotte», a confié Tony Parker au quotidien L'Equipe.

A San Antonio, Paker restera à jamais dans la légende. Ses années dans la franchise texane, l’empreinte indélébile qu’il a laissé dans le cœur des fans et dans l’histoire d’une organisation respectée outre-Atlantique sont autant de témoignages de sa superbe carrière sous les ordres du légendaire Greg Popovich.

L’entraîneur des Spurs a d’ailleurs rendu un hommage appuyé à son ancien joueur, déclarant qu’il était «difficile de mettre de mettre des mots sur l’importance qu’a eu Tony Parker chez les Spurs depuis deux décennies». Mettant en avant «sa passion, son professionnalisme et sa détermination», Popovich s’est estimé «chanceux d’avoir eu Tony pendant dix-sept années remplies d’incroyables souvenirs», et a souhaité à Tony Parler «et à sa famille, les meilleures choses possibles en continuant sa remarquable carrière à Charlotte».

Le joueur s’est également confié à Marc J. Spears, journaliste pour ESPN. Il a ainsi déclaré que prendre la décision de quitter sa franchise historique avait été «une décision très difficile». «J’aimerai San Antonio pour toujours, je serai un Spur pour toujours. Ma famille et ma maison sont à San Antonio, mais je suis excité à l’idée de jouer pour mon idole (Michael Jordan, propriétaire des Hornets de Charlotte), pour coach Borrego sous qui j’ai déjà joué à San Antonio, et avec mon petit frère, Nicolas Batum».

Une page se tourne en NBA, les fans des Spurs et le public français vont devoir s’y faire, Tony Parker est désormais un joueur des Hornets de Charlotte.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles