Tour de France 2018 : les abandons s'enchaînent

Vincenzo Nibali, victime d'une vertèbre fracturée, abandonne le Tour de France 2018.[Marco BERTORELLO / AFP]

Les deux dernières étapes alpestres, mercredi et jeudi, ont conduit de nombreux coureurs de premiers plans à jeter l’éponge.

Mercredi tout d’abord, à l’occasion de la onzième étape, disputée entre Albertville et La Rosière, deux des principaux sprinteurs du peloton, Mark Cavendish (Dimension Data) et Marcel Kittel (Katusha), n’avaient pas pu franchir la ligne d’arrivée dans les délais, et avaient donc été déclassés, comme le veut le règlement de la Grande Boucle.

Une perte déjà importante, mais relativement mineure tant les deux hommes paraissaient en méforme, et loin de pouvoir se mêler à la lutte pour le maillot vert de meilleur sprinteur.  

Ce jeudi, l’addition est encore plus lourde. Côté sprinteurs toujours, le peloton a perdu le Néerlandais Dylan Groenewegen (Lotto NL-Jumbo ) et le Colombien Fernando Gaviria (Quick-Step), tous deux vainqueurs de deux étapes, et potentiels concurrents de Peter Sagan pour le maillot vert, mais également l’Allemand André Greipel (Lotto-Soudal). Les quatre ont abandonné.

Rigoberto Uran et Vincenzo Nibali abandonnent

Les favoris pour le classement général n’ont pas non plus été épargnés. Deuxième du Tour de France 2017, derrière Christopher Froome mais devant Romain Bardet, le Colombien Rigoberto Uran (EF Education First-Drapac) a jeté l’éponge avant même le début de l’étape du jour. Affaibli par une chute dimanche, sur les pavés, Uran n’avait plus aucune chance de remporter l’édition 2018, il a donc préféré mettre un terme à ses souffrances pour se retaper physiquement.

Enfin, Vincenzo Nibali (Bahrain-Merida), vainqueur du Tour de France 2014 et l’un des sept coureurs à avoir gagné les trois grands Tours (avec Anquetil, Gimondi, Merckx, Hinault, Contador et Froome) a lui aussi dû déclarer forfait, à l’issue de l’étape du jour, entre Bourg-Saint-Maurice et l’Alpe d’Huez.

Le Sicilien a chuté lourdement à 4 kilomètres de l'arrivée de l'étape, dans une grosse confusion accrue par les fumigènes. À noter que des motos ont été mises en cause dans cet incident qui s'est produit avant les premières barrières, alors que la chaussée disponible se rétrécissait tout près du public. Le «requin de Messine» souffre d'une vertèbre fracturée, la dixième, a précisé le médecin de son équipe.

Romain Bardet a également perdu gros dans l’étape du jour, avec l’abandon de l’un de ses lieutenants, le Français Tony Gallopin (AG2R La Mondiale), malade. Les Allemands Rick Zabel (Katusha), Marcel Sieberg (Lotto-Soudal), mais aussi le Kazakh Dmitriy Gruzdev (Astana) et l'Estonien Rein Taaramäe (Cofidis) seront également non-partants, demain, pour la treizième étape entre Bourg d'Oisans et Valence.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles