L'organisation du Tour de France interdit l'usage des fumigènes sur la course

Cette décision fait suite à plusieurs incidents survenus lors des étapes précédentes. [JEFF PACHOUD / AFP]

Les organisateurs du Tour de France ont annoncé dimanche que des arrêtés préfectoraux s'apprêtent à être pris pour interdire l'usage des fumigènes sur le parcours des coureurs cyclistes.

Ils seront valables à partir de mardi, lors de la 16e étape entre Carcassonne et Bagnères-de-Luchon. Et ce jusqu'à l'arrivée sur les Champs-Elysées.

Les forces de l'ordre auront donc l'autorisation d'interpeller les contrevenants.

Cette décision fait suite à plusieurs incidents survenus lors des étapes précédentes. Comme le jeudi 19 juillet où des fumigènes ont été allumés aux passages des favoris lors de la montée de l'Alpe d'Huez, et notamment lors de la chute de l'Italien Vincenzo Nibali.

Vendredi 20 juillet, un autre fumigène avait été lancé au milieu de peloton lors de l'arrivée des cyclistes à Valence.

Le directeur du Tour Christian Prudhomme s'était agacé : «on dit souvent que le pire, dans la sécurité routière, c'est le brouillard. C'est exactement ça. Les fumigènes n'ont rien à faire sur les routes des courses cyclistes. On fait respirer une odeur nauséabonde aux coureurs du Tour et en plus, on les aveugle.»

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles