Prison avec sursis pour le footballeur Amine Harit, impliqué dans un accident de voiture à Marrakech

Amine Harit revenait tout juste de Russie où il a disputé le Mondial.[Orange Creek / Icon Sport]

Le footballeur international marocain Amine Harit, impliqué dans un accident de circulation qui a coûté la vie à un piéton en juin dernier, a été condamné à quatre mois de prison avec sursis et une amende de 780 euros par un tribunal de Marrakech.

L'accident était survenu alors que le joueur circulait sur une avenue de cette ville touristique du royaume, où il avait choisi de passer ses vacances après avoir disputé la Coupe du monde en Russie avec la sélection marocaine. 

Une enquête pour «homicide involontaire» et «non-respect des limitations de vitesse» avait été ouverte pour déterminer les circonstances exactes de l’accident qui a eu lieu dans la nuit du 29 au 30 juin. Le milieu offensif âgé de 21 ans avait alors payé une caution et récupéré son passeport pour regagner mi-juillet son club en Bundesliga. 

Entre 3 mois et 10 ans de prison

L'ancien joueur du FC Nantes, élu meilleur espoir du championnat d’Allemagne après une première saison réussie sous les couleurs de Schalke 04 (3 buts, 6 passes décisives), risquait gros. 

Ce qui s’apparenterait donc à un homicide involontaire à la suite d’un accident peut être puni de deux façons selon la loi du royaume chérifien. Tout d’abord, quand un homicide involontaire est commis sans circonstances aggravantes, le conducteur risque une peine de prison allant de 3 mois à 5 ans, assortie d’une amende d’environ 750 euros à 3000 euros selon l’article 172 du code de la route marocain.

Toutefois la peine aurait pu être beaucoup plus sévère dans le cas d'un homicide involontaire avec circonstances aggravantes (état d’ébriété, excès de vitesse, défaut de permis et non-respect du code de la route). Ainsi, Amine Harit, qui se trouvait au moment des faits avec son petit frère âgé de 14 ans, aurait pu être condamné à une peine d’emprisonnement entre 6 mois et 10 ans.

Pour rappel, la victime aurait perdu la vie à l’hôpital, peu après son arrivée en ambulance. Les médecins n’avaient pas réussi à le réanimer. D’après une source proche de l’enquête, Amine Harit aurait tenté de prendre la fuite avant d’être bloqué par des passants.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles